Affiche La Pianiste

Critiques de La Pianiste

Film de (2001)

Critique de La Pianiste par Le_Monsieur_Poireau

Le trio Huppert, Magimel, Girardot est juste parfait. La réalisation est froide voire clinique, ce qui importe est ce qui se passe dans l'image. On est au delà de la névrose, c'est glaçant puis finalement émouvant et plutôt triste. Y'a aussi du piano pour égayer. Lire l'avis à propos de La Pianiste

Avatar Le_Monsieur_Poireau
8
Le_Monsieur_Poireau ·

Huppertcut

Haneke exerce là une domination scandaleuse, perverse et dégradante sur Isabelle Huppert qui livre une performance hors catégorie tant elle est détestable, excitante, repoussante, troublante et insaisissable. Lire l'avis à propos de La Pianiste

Avatar Fran6co
6
Fran6co ·

Critique de La Pianiste par reservoirs_dogs

Michael Haneke nous signe ici un film incroyablement dérangeant mais brillant! Isabelle Huppert est excellente en prof de piano adepte des pratiques sado-maso. Quant à Benoit Magimel , il est très bon aussi. Cependant je trouve que se film est réservé à un public avertis notamment a cause de certaine scène qui mette très mal à l'aise. Sinon à part ça se film est un vraie chef d'œuvre! Lire l'avis à propos de La Pianiste

Avatar reservoirs_dogs
8
reservoirs_dogs ·

Glauque mais jouissif !

Isabelle Huppert exceptionnelle dans ce rôle de femme prisonnière (de sa mère, d'elle même, de ses pulsions...). Une mise en scène impeccable du fantastique Michael Haneke, qui nous délivre un film glauque au possible, mais il faut le dire, jouissif ! Lire la critique de La Pianiste

Avatar Eleanor Rigby
8
Eleanor Rigby ·

« Vous n’êtes pas capable de reconnaître un abîme, quand vous en rencontrez un !»

C’est pas une pianiste. C’est une prof de piano, qui donne des cours de piano. Elle est rigide comme une corde de piano, et n’est pas allée en boîte depuis la dernière guerre mondiale. Coincée, elle vit avec sa mère dans un petit appartement sombre, et le drame est rampant…On le sent. Pour ceux qui ne connaissent pas Aneke ça pourrait choquer, ou déstabiliser. Notre prof de piano se rend dans... Lire la critique de La Pianiste

1
Avatar Angie_Eklespri
8
Angie_Eklespri ·

L'art de se haïr !!

Un film froid, glacial dans tous ses recoins "les répliques, le décor impersonnel, la pâleur cadavérique d'Isabel Huppert". Haneke reste fidèle à ses coutumes et prend comme à chaque fois un malin plaisir à isoler le spectateur, le séquestrer dans le film. Certaines scènes sont relativement violentes et lugubres mais on reste, on ne bouge pas car le réalisateur nous a enchaîné et fait de nous un... Lire la critique de La Pianiste

1 1
Avatar NaceriTita
7
NaceriTita ·

Critique de La Pianiste par Rvd-Slmr

J'avais besoin de voir un troisième Haneke pour voir si mon intérêt pour lui allait aller plus loin ou s'il était condamne a se dégonfler a force de "c'est très bien, mais...". Comme je suis vache, j'ai choisit la Pianiste car le film commence pour moi avec un lourd handicap : Isabelle Huppert que je hais farouchement. Résultat? Encore un "c'est très bien, mais..."...* Au final Haneke a certes... Lire l'avis à propos de La Pianiste

1
Avatar Rvd-Slmr
8
Rvd-Slmr ·

Critique de La Pianiste par hexagonplanet

Une claque !! Je parle pas dans le sens metaphorique, je parle des claques qui laissent les joues rouges et enflammées. J'aimerais pas accompagner Mr. Haneke pour une soirée whisky & bières (il me fait flipper), mais j'aime bien tous ses films. Bon, tous sauf le remake de son propre film "Funny Games", - pourquoi le refaire quand on avait deja réussi avant, que pour avoir des bons noms sur le... Lire la critique de La Pianiste

1
Avatar hexagonplanet
9
hexagonplanet ·

Critique de La Pianiste par Floralysse

L'univers de Haneke est un univers bien précis. Il dérange. Il aime la violence non montrée, dénoncer le racisme, les problèmes de la société, mais surtout, il aime la LENTEUR. La Pianiste est surement un des rares films de Haneke devant lequel on ne s'ennuie pas. L'action (car il y en a une !) ne se déroule pas au début du film. On suit sa progression, petit à petit, mais non sans intérêt.... Lire la critique de La Pianiste

1
Avatar Floralysse
7
Floralysse ·

Les langages d'"amour": la violence maternelle, le viol d'Erika, et la domination sexuelle de Walter

Après voir ce film, j'ai eu deux questions: 1) Le viol de Erika, est-il partie de sa lettre à Walter ? et 2) Pourquoi Erika a "violé" ou a dominé sa mère dans leur lit ? Si le viol d'Erika n'a pas fait partie de sa lettre (ma supposition), La Pianiste est un portrait d'une femme qui n'a pas eu ce qu'elle désire dans sa vie sexuelle à cause de la domination de désire masculine... Lire l'avis à propos de La Pianiste

Avatar Jilene Chua
5
Jilene Chua ·