Vers le Sud.

Avis sur La Route

Avatar Winandus
Critique publiée par le

Esthétiquement parfaitement maîtrisé, La Route paraît toutefois longue et non dépourvue d'obstacles. L'ambiance reflétée par les couleurs froides permet de plonger le spectateur dans ce monde post-apocalyptique, où la solitude devient le pire ennemi de l'Homme. En outre, un dilemme s'impose au héros: Rester seul avec son fils afin de le protéger mais prendre le risque de ne pas pouvoir subvenir à ses propres besoins vitaux; ou aller à la rencontre d'autres survivants en risquant cette fois une mort moins naturelle. Ce héros, interprété par l'excellent et touchant Viggo Mortensen, va choisir la voie de la sûreté, celle que la majorité des pères prendraient sûrement pour protéger la chair de leur chair. De mauvaises expériences en mauvaises expériences, Viggo va finir par se renfermer sur lui même, à couper tout contact entre son fils et le monde. Ce dernier d'ailleurs, a besoin de savoir qu'il fait parti du camp des gentils, d'autant plus lorsque son père n'agit plus que sous le coup de l'angoisse. Un parcours poignant mais accompagné d'une certaine lourdeur qui laisse le spectateur sur sa faim car au final, on ne retient pas grand chose de ce périple à part la prestation des deux acteurs principaux.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 314 fois
5 apprécient · 1 n'apprécie pas

Winandus a ajouté ce film à 2 listes La Route

Autres actions de Winandus La Route