Et dire que je trouve que 8 saisons pour adapter ASOIAF, c'est déjà trop peu.

Avis sur La Tour sombre

Avatar Vonsid
Critique publiée par le

Même si la densité des deux œuvres n'est probablement pas comparable en terme de nombre de pages, mes condoléances donc aux fans lecteurs de la Tour Sombre, qui eux, n'auront droit (pour l'instant) qu'a un film d'1H35. Commençons cette critique par dire que je n'ai pas lu les livres. Néanmoins, il paraissait assez évident qu'ils ont du tailler dans le lard sévèrement pour retranscrire un tel matériau de base en un seul film, qui plus est assez court. Était-ce une bonne idée de choisir ce format-là pour une oeuvre aussi massive, je vais laisser la réflexion aux pontes hollywoodiens... La réponse ne se semble pas très complexe.

La force du film (et une des seules, pour être honnête) réside dans le duo d'antagonistes Elba/McConaughey qui est assez haut en couleurs. Le premier est indéniablement charismatique dans le rôle du Pistolero (même s'il ne colle pas du tout à celui des livres apparemment), rôle dont le background est (légèrement) fouillé. Pour le second, c'est plus compliqué par contre. Même si ça reste un excellent acteur qui a incontestablement la gueule de l'emploi, le personnage est si peu travaillé qu'il en devient caricatural. C'est juste le grand méchant qui veut détruire la Tour Sombre pour faire s'écrouler les univers et tout détruire. Pourquoi ? Comment ? Parce qu'il est méchant voyez-vous. C'est tout ce qu'on saura et c'est léger.

Et c'est un des gros problèmes du film. On sent un potentiel énorme de cet univers, mais tout reste superficiel, peu travaillé, et c'est très frustrant, surtout quand on a déjà lu du King et qu'on sait ce que le Monsieur sait faire de sa plume. C'est rushé en résumé. Alors oui, c'est le format choisi, ça doit aller vite, n'empêche que le film paie les pots cassés à ce niveau, et il n'y a même pas besoin d'avoir lu les livres pour le ressentir.

Scénaristiquement, c'est aussi assez paresseux. On ne peut pas dire qu'il se passe grand chose d'inattendu ou d’imprévisible. Et c'est aussi extrêmement manichéen, mais ça on pouvait s'en douter par rapport à ce que j'écrivais plus haut sur le personnage de Mc Conaughey. Alors certes le visionnage n'est pas désagréable, mais globalement ça ne casse pas trois pattes à un canard, et il manque quelque chose pour captiver vraiment le spectateur, même si les quelques saillies humoristiques ne sont pas mauvaises. C'est le genre de films qui va vous glisser dessus, vous n'allez pas vous ennuyer mais il n'en restera probablement pas grand chose d'ici une semaine.

Niveau technique et scènes d'action, je n'ai vraiment pas trouvé ça très impressionnant. Cette année, j'ai eu plusieurs fois tendance a "pardonner" des blockbusters relativement creux mais qui faisaient à côté un effort pour en mettre plein la vue (je pense entre autres à Kong ou à Arthur), mais là, je n'ai même pas eu cette carotte. Même la scène finale est relativement faiblarde, sincèrement les personnages qui arrêtent et manipulent les balles avec leurs pouvoirs télékinésiques, c'est devenu un tel gimmick qu'il va falloir passer à autre chose à un moment.

C'est typiquement le genre de films dont on ressort avec un "mouais" aux lèvres. Sauf pour les fans du livre qui visiblement font des crises d'apoplexie, et je peux les comprendre. Ca peut par contre donner envie à certains d'approfondir en lisant les bouquins. C'est toujours ça de pris.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 196 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Vonsid La Tour sombre