👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Antonio Banderas fait très bien le savant fou, les femmes sont belles (Elena Anaya, mon dieu <3) et la musique est divine. Même si c'est un peu foutraque, parfois trop explicite et que la fin déçoit un peu, c'est quand même assez bien foutu dans l'ensemble.
Flameche
7
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur.

il y a 10 ans

La piel que habito
TheScreenAddict
8

Sobresaliente !

Pedro Almodòvar poursuit son inexorable exploration des ténèbres de l'âme humaine, qu'il avait initiée dans La Mauvaise éducation. Sillonnant les sentiers glaciaux d'un thriller macabre, La Piel que...

Lire la critique

il y a 11 ans

43 j'aime

7

La piel que habito
Pravda
8

De l'inutilité d'écrire une critique lorsque 194 autres existent déjà.

Ça y est, enfin : j’ai vu mon premier Almodovar ! (Hourras d’une foule en délire) Ce réalisateur m’intriguait, certes, Volver attend sur mon disque dur depuis un bon bout de temps, mais mon...

Lire la critique

il y a 8 ans

42 j'aime

17

La piel que habito
guyness
4

Un vrai semblable

Une histoire est intéressante à partir du moment où elle respecte une forme de cohérence interne. Qu'importe le postulat de départ, finalement (voyage dans le temps, zombies violeurs de dinde...

Lire la critique

il y a 10 ans

27 j'aime

8

Ōkami
Flameche
8
Ōkami

Critique de Ōkami par Flameche

En 2006, le meilleur Zelda sorti s'appelait Ôkami. A l'exception de donjons nettement moins inspirés que ceux de Twilight Princess, le titre de Clover n'est qu'un long festival d'émerveillement, un...

Lire la critique

il y a 12 ans

17 j'aime

Wild Wild West
Flameche
3

Critique de Wild Wild West par Flameche

Deux répliques marrantes et le cul de Salma Hayek en pyjama. Voilà les seules raisons de s'infliger cette adaptation totalement WTF d'une série culte.

Lire la critique

il y a 12 ans

12 j'aime

Le Dernier Maître de l'air
Flameche
3

Critique de Le Dernier Maître de l'air par Flameche

Proprement incompréhensible si l'on ne connaît pas la série, les deux premières saisons étant rentrées au pied de biche dans un film d'1h45 qui se prend complètement au sérieux. Erreurs de casting...

Lire la critique

il y a 12 ans

10 j'aime

2