Un enchantement de tous les instants ! Merci Spielberg, j'ai 8 ans à nouveau !!

Avis sur Le BGG - Le Bon Gros Géant

Avatar L_Otaku_Sensei
Critique publiée par le

"Le magiciens Spielberg est de retour"...ah là là, les critiques ne croient pas si bien dire ! Je sort de la séance encore tout retourné de ce que je viens de voir, la claque mais quelle claque !^^
Et pourtant ce n'était pas avec grande impatience que j'attendais forcément ce film. Non pas que je n'y croyais pas non non, j'ai confiance en Spielberg qui plusieurs fois m'a bien fait plaisir (E.T, Indiana Jones, Tintin entre autres...), c'est juste que ce film se situait au beau milieu du torrent de Blockbusters et autres grosses productions sur ma liste à voir en cet été 2016 très chargé. C'est donc sans grandes attentes que je me suis décidé à aller tester ce nouveau film assez élogieusement critiqué lors du dernier festival de Cannes...et le résultat dépasse largement toutes mes attentes ! En coproduction avec Walt Disney Pictures, S.Spielberg pour son nouveau film, à choisit de piocher dans le large catalogue des oeuvres écrites par Roald Dahl (Mathilda, Charlie et la chocolatrie...) et d'apporter un nouveau souffle à l'histoire du Bon Gros Géant (BGG). Le récit se passe à Londres, Sophie, jeune orpheline croyant aux histoires merveilleuses vivant sous les dures règles de l'orphelinat passe ses nuits à observer les ombres qui courent dans l'obscurité jusqu'à cette nuit ou l'enfant est enlevée par un géant de 7 mètres; ce dernier la conduit chez lui, au pays des géants. D'abords hostile au colosse, la petite découvre très vite que sous cette apparence terrifiante se cache un être pur et très gentil. Les deux apprennent à faire connaissance l'un l'autre mais cette amitié est menacée par les autres géants de la tribus, bien moins sympathiques et mangeurs d'hommes. Pour se défendre de ces brutes, Sophie et le BGG décident de demander l'aide d'une personne haut placée...la Reine d'Angleterre, rien que ça^^. Voilà pour le pitch global du film.
Et qu'est ce ça fait du bien ! Quel film incroyable ! Le BGG est un véritable enchantement de tous les instants ! Une histoire pleine de magie, d'aventure et d'amitié qui vous fait littéralement voyager dans le temps et vous fait redevenir un enfant de 8 ans., c'est magique,. Serte ça a ce caractère naïf mais on prend un grand plaisir à suivre les péripéties de ce sympathique géant et de cette fillette intrépide. C'est inventif, bien pensé et on arrive facilement à ressentir cette touche de magie made in Disney à la Peter Pan, semblable à celle des bon vieux grands classiques de la boîtes à Mickey. Le récit prend son temps pour introduire et développer cette belle amitié qui s'installe entre les protagonistes, un soin narratif qui permet à chaque scène de dégager son lot d'émotion. On rigole, tantôt on est ému (presque aux larmes), et sans parler du visuel qui est absolument sublime ! Mention spéciale à la scène de

la chasse aux rêves au pied de l'arbre à rêve. Tous ces plans sur l'arbre gigantesque et toutes ces lumières bleus/dorées brillantes qui scintillent comme des lucioles en se déplaçant à toutes vitesse, le ciel étoilé et les reflets sur le lac...^^

et c'est pas comme si j'avais eu la bouche et les yeux grand ouverts hein ^^. Les personnages sont hyper attachants, vraiment on s'y attache tout de suite, dès leur première apparition. D'abords la petite Sophie qui nous rend directement complice de sa veillée tardive à l'orphelinat, on découvre à travers ses yeux d'enfants en quête de rêve et d'aventure cet univers gigantesque (c'est bien le cas de le dire^^). Mignonne, calme, intelligente, on est admiratif devant sa détermination et son courage, chapeau à la petite Ruby Barnhill pour son jeu d'acteur excellent. Le Bon Gros Géant, très attachants également par son caractère poli et attentionné, amusant par sa fâcheuse tendance à s'emmêler les pinceaux verbalement et dans son vocabulaire, et un personnage doté d'un très beau sens moral.

L'idée de faire de lui un chasseur et un gardien de rêves (matérialisés sous forme de loupiotes colorées brillantes fait de lui quelqu'un de très généreux, toujours soucieux du bonheur des autres.

On a aussi pitié de lui car il est

persécuté par ses paires.

Mark Rylance a vraiment bien assuré dans la peu de ce personnage unique, il en va de même pour Danny Boon au doublage Français qui vraiment s'est investit à fond et son timbre de voix correspond très bien à ce géant au grand coeur. La Reine d'Angleterre est convaincante aussi bien qu'on la voit moins. Sinon, autre grande qualité du film, l'humour fait mouche ! Déjà par les décalages de langues entre Sophie et le bon gros géant mais également grâce aux éléments du pays des géants comme la limonade pétillante à l'envers (dont j'ai oublié le nom), la différence de tailles qui amène aussi pas mal de situation rigolotes comme

la scène du déjeuné à Buckingham palace, avec tous les soldats aux petits (ou plutôt grands dans ce cas là^^) soins du géant.

.On notera aussi le superbe travail de John Williams à la composition de la bande originale du film, cette musique imprègne toute la féerie de cette aventure. On pourrait éventuellement faire deux trois petits reproches au film bien sûr, il y a toujours à débattre, je pense surtout au fait que

les géants soient vaincus un peu trop rapidement à la fin

mais bon c'est de l'ordre du chipotage. Pour ma part j'ai passé un moment tellement agréable que bon, malgré quelques petites lacunes ici et là, il m'est impossible de mettre moins que 5/5, ce film le mérite. Merci Spielberg pour ce bijoux cinématographique, le BGG est un enchantement de tous les instants pour petits et grand avec lequel vous êtes sur de retomber en enfance.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 524 fois
14 apprécient · 4 n'apprécient pas

L_Otaku_Sensei a ajouté ce film à 2 listes Le BGG - Le Bon Gros Géant

Autres actions de L_Otaku_Sensei Le BGG - Le Bon Gros Géant