Affiche Le Café du cadran

Le Café du cadran

(1947)
12345678910
Quand ?
6.8
  1. 0
  2. 0
  3. 1
  4. 2
  5. 6
  6. 19
  7. 19
  8. 6
  9. 1
  10. 0
  • 54
  • 6
  • 37

Un couple de jeunes provinciaux, Louise et Julien, s'installe en plein cœur de la capitale pour s'occuper du café du Cadran. Ils font connaissance avec la faune des habitués parmi eux, racé, distingué, Luigi qui joue du violon au Café de Paris. Louise l'écoute un peu trop, Julien devient jaloux et...

Casting : acteurs principauxLe Café du cadran

Casting complet du film Le Café du cadran
Match des critiques
les meilleurs avis
Le Café du cadran
VS
Plus que l’air parisien, la douceur auvergnate.

C’est amusant comme ce film tourné en 1947 aurait pu l’être cinq ans auparavant, tant il est porteur d’orientations qu’on pourrait presque qualifier de vichystes : le détournement, par les lueurs brillantes et détestables de la grande ville d’un gentil couple provincial qui aurait mieux fait de demeurer dans le Puy-de-Dôme ou le Cantal où il aurait vécu, heureux et un peu terne, le reste de son âge. C’est qu’en fait, à nos yeux modernes, Travail, Famille, Patrie est un slogan...

6
A l'heure.

Non, désolé, je ne comprends en rien l'intérêt de ce film. Il y a un sympathique sujet, n'est-ce pas, des provinciaux qui s'installent à Paris et qui prennent en main un bistrot, ça rappelle certaines histoires de pauvres hères débarquant dans un endroit trop grand pour eux. Malheureusement pour nous, l'adaptation semble aisée. D'accord, les provinciaux sont chez eux n'importe où. Et après ? Et bien, pas grand chose, juste une histoire d'un sentiment de trahison, pas trop... Lire l'avis à propos de Le Café du cadran

1

PostsLe Café du cadran

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (7)
Le Café du cadran
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Tout le monde en prend pour son grade

L'histoire est minimale mais ne sert que de prétexte à nous présenter une galerie de portraits et le moins qu'on puisse dire c'est qu'il serait vain d'y chercher un personnage positif. Entre Blier, beauf, faible et jaloux, sa femme d'une naïveté touchante, le journaliste véreux, le violoniste vieux beau, égocentriste et irresponsable, l'alcoolique redresseur de tort, l'amoureuse transie….... Lire l'avis à propos de Le Café du cadran

Avatar estonius
9
estonius ·
Critique de Le Café du cadran par Selenie

Film rare et méconnu qui a la particularité d'avoir un réalisateur Jean Gerhet et un "superviseur de la réalisation" Henri Decoin. Le film démarre comme une comédie de moeurs avec sa faune urbaine et clientèle de bistrot habituelle. Le film est un portrait merveilleux du Paris d'alors, une... Lire l'avis à propos de Le Café du cadran

2
Avatar Selenie
7
Selenie ·
Découverte
Des auvergnats à Paris

Issus d'Auvergne, les nouveaux patrons du Café de Paris découvrent un autre univers en débarquant à Paris. Rien de tel que l'atmosphère d'un petit café pour saisir le pouls d'une ville. Une dizaine de minuscules histoires forment la quintessence de ce petit film qui marque les débuts de Jean Gehret en tant que réalisateur. Les scènes d'ambiance sont réussies, l'interprétation de deux BB en... Lire l'avis à propos de Le Café du cadran

Avatar 6nezfil
6
6nezfil ·
Critique de Le Café du cadran par Ygor Parizel

Un drame qui montre la faune comme on l'imagine d'un café parisien des années 40. Pas de surprises dans ce récit avec des personnages habituels le patron bonne poire et bientôt cocu, la patrone prodigue, ils sont entourés des énergumènes tout aussi habituels (l'ivrogne, le dragueur, ...). L'image n'est pas toujours propre des mini-brûlures et des sauts au montage. Lire l'avis à propos de Le Café du cadran

Avatar Ygor Parizel
6
Ygor Parizel ·
Toutes les critiques du film Le Café du cadran (7)
Vous pourriez également aimer...