Bande-annonce
Affiche Le Château de l'araignée

Le Château de l'araignée

(1957)

Kumonosu-jô

12345678910
Quand ?
8.0
  1. 16
  2. 4
  3. 14
  4. 25
  5. 94
  6. 277
  7. 993
  8. 1781
  9. 985
  10. 308
  • 4.5K
  • 469
  • 3.5K

Dans le Japon féodal, alors que les guerres civiles font rage, les généraux Washizu et Miki rentrent victorieux chez leur seigneur Tsuzuki. Ils traversent une mystérieuse forêt où ils rencontrent un esprit qui leur annonce leur destinée : Washizu deviendra seigneur du château de l’araignée, mais...

Casting : acteurs principauxLe Château de l'araignée
Casting complet du film Le Château de l'araignée
Match des critiques
les meilleurs avis
Le Château de l'araignée
VS
Le château à 8 pattes n’avancera pas vers la forêt, en revanche…

J'adore quand dans ma chambre, le noir complet vient casser les bords de mon écran et que l'œuvre en noir et blanc semble devenir réalité faisant flotter tout l’univers conté en face de moi. Une sorcière est créditée au générique de départ, ça va être cool, c’est sûr. Deuxième film de Kurosawa après Rashomon pour ma part et il est déjà l’heure du constat. Akira Kurosawa est un génie, on ne fait pas de réalisation plus travaillée, plus précise. Chaque plan est rigoureusement cadré, les...

79 14
A oublier dans les oubliettes

Ah c'est pas de pot... ce film est une adaptation d'un somnifère de William Jexpire (d'ennui) à savoir Macbête où les prophéties sont annoncées par des bonnes femmes qui complotent toujours l'air de rien (ah les fourbes de bonnes femmes !) ainsi qu'ici par le truchement d'un esprit qui fait son Nostradamus, un esprit qui ressemble à une vieille femme... qui ressemble à une momie (le retour de la momie en somme). Toshiro Mifune, le pote de Kurosawa est comme d'habitude de la partie,... Lire la critique de Le Château de l'araignée

2 3
Critiques : avis d'internautes (57)
Le Château de l'araignée
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Le Château de l'araignée par Kreyket

Très intéressant, bien interprété, mise en scène efficace mais j'ai eu du mal à accrocher. Un défaut d'ambiance. Pas un défaut dans l'ambiance mais c'est elle qui FAIT défaut, il n'y en a pas. Enfin si, toujours un peu par l'image, mais l'absence de musique me perturbe énormément. Ce n'est même pas comme si c'était un soucis technique puisque ça se faisait déjà à l'époque du muet... Conséquence... Lire la critique de Le Château de l'araignée

3
Avatar Kreyket
7
Kreyket ·
Découverte
De vent et de brume

“Quand je prépare un film, j’imagine d’abord comment je le tournerais si c’était un film muet. Les personnages parlent mais ça ne doit pas être explicatif. […] Aujourd’hui, on a trop tendance à expliquer. Il ne faut pas être explicatif. C’est facile de se faire comprendre avec le dialogue, mais on risque alors d’expliquer au lieu d’exprimer”. La force du cinéma de Kurosawa réside... Lire la critique de Le Château de l'araignée

42
Avatar Kalopani
9
Kalopani ·
Destins croisés au Pays du Soleil Levant

Il est difficile de ne pas penser à Akira Kurosawa lorsque l’on évoque le cinéma japonais ou bien des films de samouraï. Le Château de l'araignée fait partie de ces films qui ont construit la notoriété du réalisateur de par le monde, se plaçant en pierre angulaire de sa filmographie. La particularité de ce film est l’association presque symbiotique entre cinéma et... Lire l'avis à propos de Le Château de l'araignée

50 9
Avatar Vincent_Ruozzi
9
Vincent_Ruozzi ·
MacBeth-san

Une adaptation japonaise de Mac Beth, de Shakespeare, ça peut faire rire. Et pourtant... Kurosawa a nipponisé des éléments de détails (les sorcières, trop occidentales, se sont transformées en un étrange personnage faisant penser aux Moires grecques) mais l'essentiel est là : la soif du pouvoir qui entraîne la perte de toute valeur morale. Et en plus, c'est du Kurosawa. Chaque image est une pure... Lire la critique de Le Château de l'araignée

41 6
Avatar SanFelice
10
SanFelice ·
La brume et la fureur.

Après Dostoievski, c’est à rien moins que le Macbeth de Shakespeare que Kurosawa s’attelle. Dans un Japon ancestral, et placé sous le signe d’un noir et blanc brumeux, un lieu fantomatique émerge de nuages qui se déchirent sur la terre noire, au milieu duquel s’érige un tronc, seul témoin de la présence du château éponyme. Les chants solennels et lugubres d’un chœur d’homme accentuent la... Lire l'avis à propos de Le Château de l'araignée

71 17
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·
Toutes les critiques du film Le Château de l'araignée (57)
Bande-annonce Le Château de l'araignée