Affiche Le Fleuve sauvage

Critiques de Le Fleuve sauvage

Film de (1960)

  • 1
  • 2

À l'est d'Éden, naissance d'une nouvelle donne

Qu'il est bien agréable à suivre ce "Wild River" d'Elia Kazan ! Sans être le film le plus abouti du cinéaste, il s'en dégage une vraie passion pour ce pays, pour ces états du Sud comme pour ses habitants ; on prend en pleine poire la beauté et le lyrisme de cette contrée sauvage, dont la mise en images ne fait que prolonger celle des westerns à la John Ford, mais on ressent également la force et... Lire l'avis à propos de Le Fleuve sauvage

29 2
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·

Bridge Over Troubled Water

Quatorzième film de Elia Kazan, "Wild River" nous emmène tout droit dans le sud des Etats-Unis durant le New Deal suivre Chuck Glover envoyé pour le compte de la TVA (Tennessee Valley Authority) dans le but d'obtenir de la part des habitants qu'ils acceptent de quitter les zones destinées à être inondées en vu de la construction d'un barrage. Mais il reste une île qui se heurte à déménager.... Lire la critique de Le Fleuve sauvage

26 12
Avatar Docteur_Jivago
9
Docteur_Jivago ·

Cry me a river of no return

La fin des années 50 est une période creuse pour Kazan. Après le four d’Un homme dans la foule, il se met en retrait pendant trois ans, et parvient difficilement à assurer le financement de son nouveau projet. Ce sera Wild River : plus intime, moins tonitruant, l’un de ses films préférés, qui mais ne le réconciliera pas pour... Lire l'avis à propos de Le Fleuve sauvage

13
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·

La crue sentimentale.

Avec ce film, qu'il considérait comme son préféré, Elia Kazan inaugura sa trilogie américaine, poursuivie avec La fièvre dans le sang et America, America, où le réalisateur parle son pays d'adoption de manière plus personnelle par des situations vécues. En l'occurrence ici, lors du New Deal, où l'état crée une commission pour le Tennessee, la TVA, chargée de créer des barrages pour endiguer... Lire l'avis à propos de Le Fleuve sauvage

4
Avatar Boubakar
9
Boubakar ·

Pour que le vaste monde continue de tourner

En s’ouvrant sur les images d’une crue dévastatrice – celle de l’impétueuse rivière Tennessee – et de ses terribles conséquences humaines, Le Fleuve sauvage se place moins sous l’égide d’un débordement à même de figurer la passion amoureuse nichée au cœur du film, que des multiples collisions de forces articulant un récit où tout n’est qu’élan et résistance. Le Fleuve... Lire la critique de Le Fleuve sauvage

4
Avatar CableHogue
9
CableHogue ·

Shall We Gather at the River?

Peut-être pas le chef d’œuvre de Kazan, mais son film le plus lyrique assurément. L'affrontement entre un expropriateur (Clift très bon mais fatigué) et la matriarche (Jo Van Fleet) dont il est censé expulser la famille se transforme en une métaphore sociale dans laquelle c'est en fait le progrès (qu'il soit dans l'apport de l'électricité ou la lutte pour les droits de l'homme) et l'attachement... Lire la critique de Le Fleuve sauvage

4
Avatar blig
7
blig ·

Critique de Le Fleuve sauvage par Eric31

Le Fleuve sauvage (Wild River) est un très beau drame rural américain réalisé par Elia Kazan, écrit par Paul Osborn d'après les romans Dunbar's Cove de Borden Deal et Mud on the Stars de William Bradford Huie qui met en scéne l'excellent Montgomery Clift qui joue Chuck Glover un homme qui est envoyé dans le sud des États-Unis pour le compte de la Tennessee Valley Authority (TVA), un organisme... Lire l'avis à propos de Le Fleuve sauvage

1
Avatar Eric31
10
Eric31 ·

Critique de Le Fleuve sauvage par Ygor Parizel

Très bon drame réalisé une fois de plus par Elia Kazan et pourtant ce film n'est pas très connu. Le déroulement de l'intrigue est fort lisible dès les premières minutes, on peut à peu près deviner ce qu'il va se passer. Mais la qualité de dialoguiste, la qualité d'interprétation ainsi que la reconstitution de l'ambiance de l'époque de la Grande Dépression dans un état comme le Tennessee sont... Lire la critique de Le Fleuve sauvage

Avatar Ygor Parizel
9
Ygor Parizel ·

Critique de Le Fleuve sauvage par Johannes Roger

Peut être pas le plus connu des films de Kazan, mais assurément un des plus beau. Mélodrame autour de la lutte entre l’Amérique des pionniers, et la modernité imposée du « New deal » de Roosevelt. Cette lutte est incarnée par trois magnifiques personnages, une vieille femme obstiné attachée à ses terres et à un mode de vie simple, un jeune démocrate (Montgomery Clift) un peu lâche, un peu... Lire la critique de Le Fleuve sauvage

1
Avatar Johannes Roger
8
Johannes Roger ·

Critique de Le Fleuve sauvage par durandal

Voila un scénario que j'ai trouvé très original : avant de plonger une région sous les eaux, suite à la mise en place d'un barrage, l'état du Tennessee exproprie les habitants les uns après les autres. Une vieille dame fait de la résistance, et le type qui est censé la convaincre de partir se prend d'affection pour elle, tout en tombant amoureux de sa petite-fille. Ce que j'ai apprécié, c'est la... Lire l'avis à propos de Le Fleuve sauvage

1 1
Avatar durandal
7
durandal ·
  • 1
  • 2