Affiche Le Jour du fléau

Le Jour du fléau

(1975)

The Day of the Locust

12345678910
Quand ?
6.4
  1. 0
  2. 1
  3. 5
  4. 4
  5. 14
  6. 19
  7. 24
  8. 17
  9. 4
  10. 1
  • 89
  • 5
  • 192

Hollywood, années 30. Le film suit en parallèle l'histoire et les désillusions de Faye Greener, une petite actrice sans talent, et Homer Simpson, comptable de son état et peu intéressé par le cinéma.

Casting : acteurs principauxLe Jour du fléau

Casting complet du film Le Jour du fléau
Match des critiques
les meilleurs avis
Le Jour du fléau
VS
A tout grand chaos précède toute grande illusion.

Locust...Ce n'est pas un crustacé...? Ah non mon cher traducteur google (et aussi imparable sens de l'observation de jaquette de film) m'informe que ce terme saxon barbare (pléonasme) n'est autre que l'appellation pour désigner le mot fléau. Etonnant pour un film censé dépeindre le quotidien hollywoodien des années 30 à qui on rattache déjà moult paillettes, frasques...et scandales. Et c'est ce cher "marathon" Schlesinger qui s'attelle à la tâche d'en faire une définition âpre et satirique....

10 4
Critique de Le Jour du fléau par Plume231

Ce film se voulait certainement une critique sarcastique et pessimiste, voir même apocalyptique, de l'"Usine à rêves" ; c'était sans conteste l'intention de John Schlesinger... Mais le scénario prend plusieurs chemins sans en exploiter vraiment un seul et le rythme languissant fait qu'on s'emmerde un peu. Il y a quelques scènes réussies à l'instar du tournage de Waterloo qui s'avère aussi catastrophique que la bataille elle-même ou celle finale du lynchage qui a dû inspirer Alan Parker et les... Lire la critique de Le Jour du fléau

1 4

PostsLe Jour du fléau

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (9)
Le Jour du fléau
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Le fléau du cinéma

On connaît mieux John Schlessinger pour d'autres de ses films, tels que Macadam Cowboy ou Un amour pas comme les autres. Pourtant celui-ci, adapté d’un roman de Nathanael West, se montre très captivant, pour peu que le film nous accroche. Les réceptions vont d'un extrême à un autre, et je peux le comprendre. Le mythe d’Hollywood en prend un coup, sévère, dans le contexte... Lire l'avis à propos de Le Jour du fléau

1 2
Avatar SimplySmackkk
8
SimplySmackkk ·
La vie dissolue d'une actrice de second plan

Après les Ensorcelés de Vincente Minelli, je voulais découvrir ce film de John Schlesinger qui propose une vision d’ Hollywood particulière. Il s’intéresse à la destinée d’une actrice blonde platine de second plan, Faye Greener, dans les années 30, interprétée par... Lire l'avis à propos de Le Jour du fléau

4 10
Avatar Hawk
5
Hawk ·
Découverte
Tombent les fards et les paillettes

Accroupi sous les dents de la sombre machine hollywoodienne l’ingénu éprouvera perversions et viols de toutes sortes. Amour impossible car seule règne la prostitution du corps et de l’âme ; corruption artistique élevée en décors tragiques, en décorum ridicule aux soubassements peuplés de combats de coqs. L’acteur se vend dans les habits d’un autre, déguisé pour l’occasion en marchand de rêve... Lire la critique de Le Jour du fléau

Avatar Littéraire_Cinéphile
8
Littéraire_Cinéphile ·
Critique de Le Jour du fléau par Ygor Parizel

Un drame à l'ambiance déroutante et lente. Une starlette hollywoodienne va rendre presque fous plusieurs hommes de son entourage. La mise en scène n'est pas toujours a mon goût, la photographie abuse d'effets. Mais plusieurs scènes sont fascinantes et notamment les 20 dernières minutes apocalyptiques. Casting réussi avec Donald Sutherland et Karen Black qui offrent tout deux de belles... Lire l'avis à propos de Le Jour du fléau

Avatar Ygor Parizel
8
Ygor Parizel ·
Critique de Le Jour du fléau par Jeremy Coifman

Hollywood, enfer dans lequel tout le monde abandonne ses rêves. Dans une reconstitution un peu ampoulé, Schlesinger se perd un peu et a l'air aussi fasciné par le Hollywood des années 30 que ses personnages, mais il s'en dégage tout de même un côté malsain et fou, surtout grâce aux interprétations outrées mais habitées du trio Atherton, Black et Sutherland qui insufflent aux plans surexposés du... Lire la critique de Le Jour du fléau

Avatar Jeremy Coifman
7
Jeremy Coifman ·
Toutes les critiques du film Le Jour du fléau (9)
Vous pourriez également aimer...