👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Le Labyrinthe de Pan cloue littéralement sur place.

Le Labyrinthe de Pan cloue littéralement sur place. La première raison, c'est la surprise dont on gratifie le spectateur qui se retrouve à regarder un film de guerre alors qu'il pensait aller voir un film fantastique. La deuxième est bien évidemment la maîtrise technique du film, que ce soit la justesse de l'interprétation de Sergi Lopez, l'ambiance froide limite morbide et les effets spéciaux, le Faune est impressionnant. Difficile de décrire plus cette gigantesque claque que nous livre Guillermo Del Toro, un réalisateur Mexicain qui représente la nouvelle vague du cinéma hispanique avec Alfonso Cùaron. Le Labyrinthe de Pan s'affirme comme le film le plus personnel du bonhomme, et c'est plus que mérité qu'il ait été présenté au festival de Cannes de 2006 dans la sélection officielle, bien qu'il n'ait pas été récompensé. Guillermo Del Toro a déclaré que ce projet datait d'il y a plus de vingt ans et qu'il aurait désiré en faire son premier film s'il avait eu le budget nécessaire, même si à l'époque, l'histoire était légèrement différente et bien plus méchante (cela aurait été la femme enceinte qui découvrait le labyrinthe ainsi que le faune avec lequel elle aurait une aventure...). Le Labyrinthe de Pan surprend aussi par la violence des affrontements militaires/rebelles. Plus que Ofelia et le labyrinthe, c'est bel et bien le contexte historique le véritable intérêt du long-métrage, mis en parallèle avec l'intrigue fantastique, elle aussi dotée d'une maturité étonnante. Le film doit aussi beaucoup à ses personnages, et notamment à ses monstres, dont le plus effrayant restera sans doute l'humain le plus détestable du moment, le capitaine Vidal (Sergi Lopez), un militaire despotique, froid, cruel et obsédé par l'héritage qu'il laissera à son fils. On a droit ainsi à une pure incarnation du mal, une figure terrifiante du fascisme. Le Labyrinthe de Pan s'affiche sûrement comme un chef-d'oeuvre.

NєσLαιη
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Impคct Ŧémเnเn ▽, Les meilleurs films espagnols, Les films avec les meilleurs costumes et MY DVDTKE Movies

il y a 6 ans

1 j'aime

Le Labyrinthe de Pan
Sergent_Pepper
8

De l’autre côté du mouroir.

Il fallait bien un labyrinthe pour organiser ce tortueux carrefour entre histoires et Histoire, entre contes et réel. Le labyrinthe de Pan est une odyssée tout à fait passionnante, un double parcours...

Lire la critique

il y a 6 ans

91 j'aime

17

Le Labyrinthe de Pan
Behind_the_Mask
10

Modern fairy tale

Le violon plaintif pleure une dernière fois cette berceuse, lente, bouleversante, d'une tristesse infinie. En réponse aux premiers instants du film, où cette chanson est murmurée, alors que ce visage...

Lire la critique

il y a 5 ans

86 j'aime

18

Le Labyrinthe de Pan
Hypérion
6

Le refuge du faune

El Laberinto del fauno est un film bancal. Tentant avec toute la bonne volonté du monde de faire cohabiter un univers onirique de créatures chimériques et une campagne espagnole encore inquiétée par...

Lire la critique

il y a 9 ans

79 j'aime

2

Un drôle de paroissien
NєσLαιη
10

Un catholique pas catholique ◥

Mon premier long-métrage de Jean-Pierre Mocky et j'ai passé un moment divin. Le personnage de Bourvil, fils d'une famille aristocrate et catholique, vivant dans un appartement vide, sans argent, tout...

Lire la critique

il y a 5 ans

5 j'aime

Man on the Moon
NєσLαιη
3

Movie in the loose ◥

Jim Carrey me procure toujours une grande satisfaction quand il est dans la peau d'un personnage dramatique. C'est ce qui le rend encore plus talentueux, ce qui pêche ici c'est l'histoire, bien que...

Lire la critique

il y a 6 ans

5 j'aime

1

Le Roi et l'Oiseau
NєσLαιη
10

◥ Une oeuvre immense

Avec quelle patience paul Grimault est parvenu à réaliser son rêve : remanier La Bergère et le Ramoneur, un film commencé Jacques Prévert en 1950, dont la finition leur avait été retirée par des...

Lire la critique

il y a 6 ans

5 j'aime