Avis sur

Le Locataire par Hamm--ROUKYL

Avatar Hamm--ROUKYL
Critique publiée par le (modifiée le )

C'était la cassette bannie de magnétoscope chez moi. Elle représentait le film qu'en tant qu'enfant, je ne pouvais pas voir. J'ai compris que plus tard, lorsque le film a commencé, qu'en effet, Polanski avait créé une oeuvre complètement infernale et fantastiquement dérangée, qui n'aurait guère convenue à un enfant.

Du tout mignon petit Roman, on passe au Polanski détraqué, que l'âme - et les tendances suicidaires - de l'ancienne locataire vont habiter de plus en plus. Les détails sont minutieusement mis en scène, du chocolat chaud au paquet de Marlboro, et ce sont justement ces détails qui donnent aux films de Polanski tout leur velouté ; que ce soit les bribes de conversations que saisit Sigourney Weaver dans La jeune fille et la Mort ou encore les symboles dispersés dans les plans de La Neuvième Porte.
C'est une véritable descente aux enfers d'un quidam, noyée dans des couleurs sombres et inquiétantes (jaune, rouge, noir orange, qui évoluent dans un environnement crasseux, sale, sordide).

On ne cerne pas forcément tout, parce que la folie n'est pas constamment perçue du point de vue de Polanski, et que, pour plus d'égarement de la part du spectateur, il nous balade entre les lieux, les esprits, les images et les sons mais c'est du grand cinéma. A ressentir plus qu'à regarder.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 426 fois
1 apprécie

Hamm--ROUKYL a ajouté ce film à 1 liste Le Locataire

Autres actions de Hamm--ROUKYL Le Locataire