Un conte macabre

Avis sur Le Masque du démon

Avatar Aurea
Critique publiée par le

La Moldavie au XVIIème siècle : une femme, regard intense et longs cheveux noirs, ligotée face à l'inquisition qui l'accuse de sorcellerie.

Marquée au fer rouge, on lui applique ensuite sur le visage le masque du démon, bronze hérissé de pointes à l'intérieur, qu'elle gardera dans son tombeau.

La malédiction de Asa tombe, tandis que l'orage éclate, balayant tout sur son passage.
Et deux siècles passent...

Un très beau noir et blanc pour des images d'une grande poésie et un conte macabre qui reprend tous les thèmes du vampirisme et du fantastique chers à la Hammer, mais un scénario assez pauvre qui n'évite pas l'outrance, notamment dans la lutte qui oppose le Bien et le Mal.
Un film toutefois pour lequel Tim Burton n'a jamais caché son admiration, déclarant :

" Les films de Mario Bava constituent effectivement la source de mon inspiration pour Sleepy Hollow. De tous, Le masque du démon est mon préféré, voire carrément un de mes films favoris de tous les temps. Même si j'oublie un peu l'intrigue, le récit, je sais que je garderai toujours à l'esprit ses images, son noir et blanc magnifique, le visage percé de Barbara Steele... Ca vous frappe l'imaginaire: une façon de montrer que le fantastique pouvait être esthétique, et que la beauté et l'horreur se marient harmonieusement. J'ai essayé, à ma façon, de renouer avec cette tradition, de refaire ces images à la fois belles et fortes."

Alors certes, ce premier film comporte des photos sublimes, étranges et surréalistes, magnifiées par le noir et blanc qui souligne encore davantage l'expressivité des visages et des regards lesquels oscillent entre horreur et pureté: une esthétique visuelle de toute beauté mais un scénario qui pèche par ses excès et aurait sans doute gagné en force par une plus grande sobriété.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 898 fois
42 apprécient · 1 n'apprécie pas

Aurea a ajouté ce film à 2 listes Le Masque du démon

Autres actions de Aurea Le Masque du démon