Bande de jeunes.

Avis sur Le Nouveau

Avatar Boubakar
Critique publiée par le

Un collégien arrive dans sa nouvelle école et il a du mal à se faire accepter, sauf par deux autres garçons dits ringards et une fille d'origine suédoise dont il tombe amoureux. Pour essayer de briser la glace, sur les conseils de son oncle, il va organiser une soirée chez lui en invitant toute sa classe.

Passé totalement inaperçu à sa sortie, Le nouveau est pourtant une très bonne surprise, car c'est ni plus ni moins qu'une version 2010 de La boum, avec des acteurs qui ont l'âge des rôles, où tout est juste sans paraitre récité, et surtout, c'est vraiment drôle. Bien sûr, on a la situation où un garçon demande à une fille de sortir avec lui et elle refuse : le sentiment de fin du monde qu'on a tous vécu à 15 ans est très bien montré, les potes différents parce que l'un a des lunettes et l'autre est rondouillard, la personne handicapée est montrée avec beaucoup de justesse, sans moquerie aucune... Bref, à ce niveau-là de réussite, c'est vraiment un miracle.
Car l'humour est également là, et parfois de manière saugrenue : à la fin du cours de natation, le binoclard se met à parler avec la jeune fille handicapée à propos de l'élection des délégués de classe où ils sont candidats. Alors que cette dernière essaie d'enlever laborieusement son maillot, lui continue à lui parler comme si de rien n'était jusqu'à ce qu'elle dévoile un bout de sein et qu'il ait une érection qui le fait fuir, rouge de honte. Mais c'est aussi une très belle histoire d'amitié avec des gens qui se sentent autre, mais dont ça va être leur force commune face aux autres élèves qui ne les acceptent pas.

On notera aussi la seule présence d'un comédien connu, Max Bloubil, qui incarne l'oncle du nouveau collégien, celui qui va lui donner l'idée de faire une fête pour se faire aimer des autres, mais qui le joue comme beaucoup de ses rôles d'adulescents, comme ce fut le cas pour Les gamins, Play et tant d'autres. Mais il le fait si bien...

Le film aurait pu aller encore plus loin si il était encore plus long ; seulement 1H15, on a envie de suivre ces adolescents, dont on sait que leurs rencontres à cet âge-là cimenteront toute leur vie. Mais le film en lui-même est déjà assez réussi, qui sera un marqueur de son temps sur les films se passant dans des collèges dans les années 2010.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 83 fois
3 apprécient

Autres actions de Boubakar Le Nouveau