Dedant ya un indien ki fai du koung fou

Avis sur Le Pacte des loups

Avatar Pom_Pom_Galli
Critique publiée par le

J'ai su que le film allait être moisi dès la première scène. On y voit une jeune femme au décolleté plongeant courir dans la cambrousse, visiblement apeuré par le truc qui la poursuit. Jusque là tout va bien. Ça se gatte quand le truc la chope et se met à la faire tournoyer dans les airs pendant de longues secondes. Le "truc" est caché par un rocher, ce qui fait que seul le buste de la jeune femme dépasse. On voit donc la partie supérieur de la meuf valdinguer de droite à gauche pendent que cette dernière pousse des hurlement strident. On dirait un spectacle de guignol (ou la scène du requin dans Ace Ventura) ce qui est parfaitement ridicule.

Cette scène résume plutôt bien les gros problèmes de ce film. On imagine ce que Christophe Gans à voulu faire avec le Pacte des Loup. Dépoussiérer l'imagerie pudibonde inhérente aux "films en costume" en y apportant des codes piqués aux films de kung-fu et au western. Après tout pourquoi pas. Le problème, c'est que toutes les scènes d'action sont d'un tel ridicule qu'elles ressemblent à de mauvaises parodies. Dans toutes les scènes de baston, je n'ai pas pu m’empêcher de penser aux "Miseroïdes" la parodie des inconnus qui revisite Victor Hugo à la sauce Van Damme. C'est bourré d'effet de ralentit moisis qui ne servent à rien, les ennemis sont des caricatures et se contentent de crier et de rigoler en faisant "hahaha" avant d'aller se faire latter bien gentiment chacun leur tour, dans des chorégraphies sans imagination. C'est mou, c'est mal filmé, plein d'effet de style minable. Bref c'est vulgaire.

Le reste du film n'est pas forcément mieux. La faute à un scénario bourré de cliché, rendant le scénario totalement prévisible pour quiconque à vu plus de 3 films policer dans sa vie. Christophe Gans nous donnent tellement d'indices gros comme ma bi... comme des maisons que j'avais résolu le mystère du film au bout de 3/4 d'heure.

Bon déjà, dès la première apparition de Vincent Cassel, on sait que le type ne sera pas dans le camp des gentils. Puis le gars nous dit qu'il est la seule personne à charger ses revolver avec des balles d'argent (entre nous Vincent Cassel, ce n'est pas très malin de dire ça au type censé enquêter sur tes crimes) et qu'il à perdu son bras suite à l'attaque d'un lion. Du coup dès la première apparition de la bête qui grogne comme un lion, marche comme un lion et fait à peu près la taille d'un lion, suivie de l'apparition d'une silhouette qui semble la contrôler, pas besoin de s'appeler Sherlock pour faire le lien avec Vincent Cassel.

Du coup quand la révélation finale arrive après 2h de film, l'effet "Bon sang mais c'est bien sur" marche forcément un peu moins bien...

Et puis il y a l'indien... Qui a eu la putain d'idée de foutre un putain d'indien dans ce film ? OK, c'est sans doute le personnage le plus badass de ce film (en même temps la concurrence n'était pas très rude). Mais il est tellement caricatural ! J'ai l'impression que dans tous les films, les indiens sont des sortes de chamans, qui soignent des cancers avec trois bout de salsepareille, qui ont une sorte de troisième œil ou de sixième sens qui leur permet de "lire à travers l’âme des hommes", qui sont super-fort en baston, qui sont super-agiles, et qui sont tellement écolo qu'ils parviennent à communiquer avec les arbres et les animaux. Les indiens dans les films sont tellement des sur-hommes qu'on se demande comment on a pu les massacrer si facilement.

Je suis sur que Christophe Gans était pleins de bonnes intentions quand il a réalisé le Pacte des Loup. Mais ça ne suffit pas pour faire un bon film. Là il a clairement foiré son coup et le film tend plus vers le nanar que vers le blockbuster d'action.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 597 fois
9 apprécient

Autres actions de Pom_Pom_Galli Le Pacte des loups