Affiche Le Voleur de bicyclette

Critiques de Le Voleur de bicyclette

Film de (1948)

Critique de Le Voleur de bicyclette par Pimprenelle

Je l'ai vu enfant, et revu récemment. La force émotionnelle demeure intacte. Il est très difficile d'en parler sans en altérer la justesse. On ne voit et on ne fait plus de film comme ca, où la simplicité des hommes et leurs souffrances sans cri transperce le spectateur. Ce juste brisé, martyr moderne broyé par la société, pris au collet, pleurant de désespoir en tenant son fils par la main,... Lire la critique de Le Voleur de bicyclette

14
Avatar Pimprenelle
10
Pimprenelle ·

Un récit prolétarien

En 1948, le Voleur de bicyclette semble être la quintessence du néoréalisme italien alors en pleine gloire, c'est un film populaire qui conte un récit prolétarien. Tourné dans les rues de Rome, conformément aux principes de l'école néoréaliste, avec des acteurs non professionnels (alors que De Sica voulait au départ Henry Fonda, mais ça n'a pas été possible), le film est un... Lire la critique de Le Voleur de bicyclette

14
Avatar Ugly
7
Ugly ·

La complainte des perdants

Dans le grand mouvement national que refléta le néoréalisme, l'œuvre de Vittorio de Sica apparut à la fois comme un aboutissement et une bifurcation qui, la paix revenue, allait porter à l’écran les problèmes d'une vie nouvelle à ordonner. Que le vol d'un vélo prenne ainsi soudainement figure de tragédie, c'était bien la preuve d'une époque qui cachait encore sous la liberté reconquise une... Lire l'avis à propos de Le Voleur de bicyclette

11 1
Avatar Thaddeus
10
Thaddeus ·

Critique de Le Voleur de bicyclette par Estrobir

Heureux bénéficiaire d'un emploi dans une Italie dévastée, Antonio a besoin de sa bicyclette pour travailler. Il récupère la sienne mais se la fait voler lors de son premier jour de travail. Il se met alors à rechercher le voleur et la bicyclette sans laquelle il ne peut travailler. La détresse et la peur de perdre son emploi, son argent et sa dignité au près de son fils et de sa femme le pousse... Lire l'avis à propos de Le Voleur de bicyclette

9
Avatar Estrobir
10
Estrobir ·

Critique de Le Voleur de bicyclette par Kahled

Néo-Réalisme Avec la précision d'un documentaire et la puissance émotionnelle d'un cinéma qui oscille entre humanisme et désillusion, le film dresse une photographie sociale de la classe populaire italienne d'après-guerre. Tout au long du film, De Sica film l'errance d'un homme qui poursuit un but. Ce but n'est ni plus ni moins que sa propre survie et celle de sa... Lire la critique de Le Voleur de bicyclette

8 7
Avatar Kahled
8
Kahled ·

Critique de Le Voleur de bicyclette par Ripailloux

C'est vraiment dommage que je ne sois pas fait pour le néo-réalisme. Le voleur de bicyclette prend place dans les années 40, au sein du prolétariat de l'italie d'après guerre. Très vite (dès le premier plan pour ainsi dire) nous sommes plongés au coeur de cette population. Car ce film fait bien sûr parti du mouvement néo-réaliste de cette époque. A cet instant, l'Italie subit un bouleversement... Lire la critique de Le Voleur de bicyclette

8 1
Avatar Ripailloux
7
Ripailloux ·

Les pauvres contre les pauvres

Figure de proue du cinéma italien néo-réaliste, on peut assez facilement comprendre pourquoi "Le Voleur de bicyclette" (le singulier est propre à la traduction française, alors que le pluriel de la version originale renseigne beaucoup plus sur les intentions et la portée de l'œuvre de Vittorio De Sica) fait globalement consensus. Tout simplement parce que l'équilibre entre peinture sociale... Lire l'avis à propos de Le Voleur de bicyclette

10
Avatar Morrinson
7
Morrinson ·

Un moment d’une realité

Dans il ladro di biciclete Vittorio da sica immerge le spectateur dans le quotidien et la misere d’un travailleur italien à la sortie de la seconde guerre mondiale. La trame du film est ainsi centrée sur un unique moment de la vie du personnage, un parti pris qui accentue la familiarité et la compassion du spectateur envers le personnage. Tout le long du film nos sentiments... Lire la critique de Le Voleur de bicyclette

5
Avatar ririiiiiiiiii
8
ririiiiiiiiii ·

Entre espoir et désespoir

Comment tenter de reconstruire ce qui a été détruit ? Après la catastrophe et des années de soumission, comment se relever ? Le Voleur de bicyclette, grand classique du cinéma italien, tente de répondre à ces questions, en nous ramenant à des heures sombres de notre histoire. L’Italie d’après-guerre a été le théâtre de profonds changements dans le cinéma italien. C’est... Lire la critique de Le Voleur de bicyclette

7 1
Avatar JKDZ29
8
JKDZ29 ·

Critique de Le Voleur de bicyclette par abarguillet

Fils de magistrats, Vittorio de Sica , né à Sora le 7 juillet 1901, passe sa petite enfance à Naples, avant de suivre ses parents à Rome en 1912. Devançant l'appel, il s'acquitte de ses obligations militaires et, dès son retour à la vie civile, s'oriente vers le théâtre, puis le cinéma. Il fait partie d'une troupe et bientôt apparaît dans plusieurs films, au point de devenir l'acteur phare des... Lire la critique de Le Voleur de bicyclette

5
Avatar abarguillet
8
abarguillet ·