Affiche Le Voleur de bicyclette

Critiques de Le Voleur de bicyclette

Film de (1948)

L'objet du scandale

Quand on voit le nombre de film prétentieux, qui voulant bien nous faire comprendre quelque chose, surlignent leurs effets et en rajoutent des tonnes, je conseillerai aux réalisateurs de voir/revoir ce film. Dans une Italie d'après-guerre qui porte les stigmates de la défaite, le chômage est omniprésent et la recherche d'un emploi est vital. C'est ainsi que débute le film, avec Antonio à qui on... Lire l'avis à propos de Le Voleur de bicyclette

6
Avatar Manny
10
Manny ·

Le monde est vraiment injuste !

Un film vu pour l'université pour le Néoréalisme. Je ne suis pas trop fan de cette période du cinéma ainsi que de ses films mais j'arrive à comprendre en quoi ces films sont travaillés et appréciés. D'habitude j'apprécie un film du Néoréalisme sans plus mais j'ai beaucoup apprécié celui-ci. Positif Personnages: On a d'abord Antonio Ricci (Lamberto Maggiorani) qui... Lire l'avis à propos de Le Voleur de bicyclette

5 8
Avatar FloYuki
9
FloYuki ·

Superbe cinéma humaniste d'après-guerre.

Comment dire ? La prochaine fois que je tombe sur quelqu'un qui me dit, comme si c'était une évidence du type de celles dont sont faites les lois de la physique, que la solidarité sociale "c'est pour les assistés, les profiteurs, et moi pourquoi j'aiderai des cons qui se font des ciroses du foie ?"... ben la prochaine fois, il faudra que je me souvienne de lui montrer ce film. Il y, a dans le... Lire l'avis à propos de Le Voleur de bicyclette

5
Avatar IIILazarusIII
9
IIILazarusIII ·

La bicyclette de l'espoir

Attention chef d’œuvre Vu pour la deuxième fois, ce Vittorio De Sica touche une nouvelle fois une corde sensible. Celle de l’injustice. Pas celle de la grande injustice, dénoncée par des pseudos hommes du peuple qui pensent que dénoncer c’est agir (voilà, ça sonne bien, ça fait une petite pique gratuite, mais j’ai rien derrière). L’injustice... Lire l'avis à propos de Le Voleur de bicyclette

4 3
Avatar Halifax
9
Halifax ·

Espoirs envolés

Et si les histoires les plus touchantes étaient les plus simples finalement ? Dans le Voleur de Bicyclette, Vittorio de Sica parvient à nous offrir une belle et poignante histoire humaine sans tomber dans le piège du misérabilisme facile. Dans un contexte difficile d’après-guerre, néoréalisme italien oblige, le personnage aura la chance de retrouver un emploi avant que l’on ne lui vole sa... Lire l'avis à propos de Le Voleur de bicyclette

4 1
Avatar Moorhuhn
8
Moorhuhn ·

Morale : n'oubliez jamais de mettre l'antivol !

Un résumé du film ne lui rend pas justice. Il n’y a pas grand-chose de plus à dire que : « Un père de famille au chômage trouve un emploi de colleur d’affiche, pour lequel il a besoin d’une bicyclette. Il se fait voler la sienne pendant son premier jour de travail. Accompagné de son jeune fils, il la cherche désespérément. Désemparé, il tente d’en voler une,... Lire l'avis à propos de Le Voleur de bicyclette

3 4
Avatar Maxius
7
Maxius ·

Critique de Le Voleur de bicyclette par corumjhaelen

Chef-d'oeuvre du néo-réalisme italien, ce qui se suffit à soi-même du point de vue stylistique. Il s'agit d'abord d'un film marxiste d'une rare intelligence. En effet le propos de tous ces errements à travers Rome à la recherche d'une bicyclette perdue est de démontrer, non pas que celle-ci ne peut pas être retrouvée, mais qu'il est possible qu'elle ne le soit pas. Or cette situation prend... Lire l'avis à propos de Le Voleur de bicyclette

3 1
Avatar corumjhaelen
10
corumjhaelen ·

Critique de Le Voleur de bicyclette par batman1985

J'étais très craintif dans l'idée de m'attaquer à De Sica et au néo-réalisme italien parce que dès qu'il y a le mot réalisme au cinéma, j'avoue n'aimer qu'un film sur trois. Le voleur de bicyclette a la chance de faire partie de la catégorie de ceux que j'ai aimé, démontrant que De Sica était un grand cinéaste et que derrière ce réalisme se cache de l'émotion, un travail de mise en scène... Lire l'avis à propos de Le Voleur de bicyclette

3 1
Avatar batman1985
9
batman1985 ·

Voleur de cœur

Le chef-d'œuvre du néoréalisme italien n'a pas pris une ride. Un portrait bouleversant, représenté de manière incroyablement poignante et authentique. Comment oublier ces "gueules" crevant l'écran comme rarement cela a été le cas? Comment oublier l'ultime scène, déchirante au possible? Mais les mots sont insuffisants pour résumer l'ampleur d'un tel film : la magie du cinéma à son apogée. Lire la critique de Le Voleur de bicyclette

1
Avatar Caine78
10
Caine78 ·

Classique du néo-réalisme italien

A la fin des années 40, la mode est au néo-réalisme italien, qui dépeint les problèmes quotidiens des gens de modeste condition. C'est alors Vittorio De Sica réalise le film le plus célèbre de cette vague : "Ladri di biciclette". On y suit un père de famille qui trouve enfin un emploi après des années de chômage. Cependant, son vélo, indispensable à son travail, se fait voler. L'homme et son... Lire la critique de Le Voleur de bicyclette

Avatar Redzing
10
Redzing ·