La der des der?

Avis sur Le vent se lève

Avatar IziaRhubarbe
Critique publiée par le

Oui, on a tous fini par comprendre que Miyasaki ne résistait pas à l'envie de nous faire regretter ses films.. pour toujours mieux revenir. Là, une fois de plus, il nous fait le coup du "c'est le dernier, mais ça ne m'empêchera pas de revenir"! Est-ce qu'on va s'en plaindre? Pas moi en tous cas!

Première constatation, ce film est à voir en VO. Bon, c'est vrai, tous les films sont à voir en VO, mais celui-là particulièrement étant donné que le personnage vit entre plusieurs pays et rencontrent des gens de différentes nationalités. Et je pense très franchement que Caperoni doublé en français perd de son charme, même s'il conserve sa belle moustache.

Ce film est réellement à part dans la carrière de Miyasaki. Bon, d'accord, je n'ai pas vu tous ses films mais ceux que je connais avaient tous pour toile de fond un univers fantasque, dans lequel le spectateur perdait tous ses repères. Ici, même si la majeur partie de l'action se déroule au Japon -pays que je n'ai pour ma part malheureusement jamais visité- nous ne sommes pas perdus. D'ailleurs, contrairement à ses autres animés, le réalisateur ne nous embarquent pas dans un conte mais nous retrace la biographie, certes romancée, d'un ingénieur qui a réellement existé. Il conserve malgré tout son pinceau irréaliste, nimbant toutes les scènes d'un brouillard indistinct entre rêve, introspection et réalité.

Alors voilà, ce Miyasaki n'en est pas un, tout en nous montrant tout ce qui fait la force de ce réalisateur. Un ovni en somme dans sa carrière mais un ovni bienvenu. Je me laissais de ses films enfantins, quasi européanisés et qui, selon moi, tombaient dans la facilité que peut rencontrer un réalisateur si renommé.

La plus importante qualité de ce film à mon sens, c'est que Miyasaki a compris que son public ne se limitait pas aux enfants. L'inconvénient c'est que ces derniers ne comprendront pas tout ce que tend à faire passer Miyasaki, l'avantage, c'est qu'enfin nous constatons que Miyasaki a un pied dans la réalité et ne se contente pas de nous regarder depuis son Château dans le ciel. ET décidément, il sait nous raconter des histoires comme personne!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 213 fois
Aucun vote pour le moment

IziaRhubarbe a ajouté ce film d'animation à 4 listes Le vent se lève

Autres actions de IziaRhubarbe Le vent se lève