Wingardium Leviosanimal

Avis sur Les Animaux fantastiques

Avatar MarlBourreau
Critique publiée par le

Je fais partie de ces spectateurs qui n'ont pas accroché aux films Harry Potter. Tombé sous le charme de l'univers de J.K. Rowling il y a une petite vingtaine d'années, j'ai grandi au grès de la parution des romans sans jamais trop m'intéresser à leur adaptation cinématographique. Et quand je l'ai fait, ce fut un rejet franc et massif. Ces films offraient certes une interprétation plus ou moins fidèle des supports originaux, mais malheureusement ces visions entraient en profonde contradiction avec ma propre représentation du monde magique d'Harry Potter. Alors forcément lorsque j'ai entendu parler d'une préquelle cinématographique inédite et écrite par J.K. Rowling, je me suis dit qu'ils n'étaient pas prêts à lâcher la poule aux oeufs d'or mais également que là ça pouvait le faire puisque que rien ne viendrait ternir ou modifier mes souvenirs.

Sauf que devant le film de David Yates - le réalisateur des 4 derniers opus - j'ai pris conscience qu'il faudrait plus qu'un coup de baguette magique pour que j'accroche à cette nouvelle saga. A commencer par l'histoire à laquelle j'ai eu énormément de mal à m'intéresser. Les Animaux Fantastiques c'est l'histoire d'un vétérinaire itinérant du nom de Norbert Dragonneau qui débarque dans le New York des années 20 avec une valise magique contenant un véritable zoo et dont le contenu va être libéré par mégarde. A cela il faut ajouter une paranoïa des magiciens américains qui luttent pour préserver leur identité aux yeux des Moldus, ainsi qu'un criminel prénommé Grindelwald qui semble fomenter un sale coup. Bien entendu ces 3 thèmes vont s'entremêler pour former une intrigue plutôt bien rythmée mais malheureusement peu palpitante.

Ce qui est pourtant appréciable avec ce film, c'est qu'il développe le background d'Harry Potter. On rencontre un pan inédit de l'univers de la Magie à travers les Etats-Unis, on nous susurre à l'oreille quelques noms bien connus des fans de la saga et surtout on nous offre des concepts et trouvailles magiques innovantes et propices à l'émerveillement. Que ce soit les animaux issus de la valise de Norbert, le QG des sorciers américains ou encore l'utilisation des pouvoirs magiques par des adultes - et non plus des étudiants comme dans l'oeuvre originale - ce film assure un réel dépaysement. Sauf que voilà, entre ces fulgurances visuelles il ne se passe malheureusement pas grand chose...

Le grand méchant en cavale n'est pas assez esquissé pour être pris au sérieux et être considéré comme une réelle menace, la chasse aux animaux est sympatoche' mais loin d'être mémorable, et enfin David Yates abuse d'un honteux deus ex machina pour obtenir le happy end de rigueur. Et si l'on pourra apprécier une photographie assez sombre qui colle bien à une atmosphère (qui se veut) plus pesante, il n'empêche qu'après deux grosses heures de film on a plus le sentiment d'avoir visionné un gros blockbuster dans l'univers d'Harry Potter plus qu'avoir mis les pieds dans un film nous ouvrant la voie vers une nouvelle saga épique.

Le casting est pourtant correct. Eddie Redmayne est un Norbert Dragonneau sympathique mais est surtout un joli clin d'oeil au 10e Docteur, Matt Smith, avec ses fringues en tweed, son noeud papillon, sa coupe de dandy et sa valise-Tardis où tout est plus grand à l'intérieur. Katherine Waterston est le personnage féminin principal mais elle ne marque à aucun moment les esprits, un peu comme Colin Farrell qui traverse le métrage sans éclat ni panache. Reste Dan Fogler - principalement connu pour...rien en fait - qui fait office de sidekick moldu un peu décalé mais dont les interventions à caractère humoristique tendent à apporter un grain de folie et de légèreté qui fait cruellement défaut à l'oeuvre. Une vraie bonne surprise !

Les Animaux Fantastiques n'est donc qu'une grosse production poussée par la rentabilité puisque pour rappel les 8 films précédents ont tout de même rapporté la bagatelle de 8 milliards de dollars et ça ça a clairement dû titiller la baguette marketing de certains...Après, j'ai conscience d'avoir un avis un peu bâtard compte tenu de mon rapport aux films et il se peut très bien que si vous, vous les appréciez alors vous pourriez vous y retrouver. Je reste néanmoins confiant en le talent d'écriture de J.K. Rowling et ne désespère pas de la voir me ravir dans une suite plus audacieuse et surtout plus surprenante.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1907 fois
26 apprécient · 2 n'apprécient pas

Autres actions de MarlBourreau Les Animaux fantastiques