👉 20 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

The Blues Brothers est une merveille du cinéma : sa réalisation colle parfaitement à la peau de son sujet.
Il y a en nous ce flot de sang archaïque étrange qui nous fait tapoter le pied et secouer la tête en rythme à l'écoute du blues, nous sommes possédés par cette musique pleine de sueur, de bonne humeur pour cacher le désespoir inhérent à la création de ce style musical. Moi j'trouve ça fou et merveilleux, la simplicité d'être joyeux et dansant, le sourire naturel face aux farces de la vie. En cela, notre sang archaïque, l'essence de nos petits êtres universalisé à travers le blues, répond pareillement au comique du film. Suis-je claire ? The Blues Brothers, comme le blues, a le pouvoir magique de la bonne humeur.
Et comme le blues, l'humour particulier des Blues Brothers cache le désespoir, rend absurde et drôle la tristesse du destin. Prenons la scène avec Aretha Franklin : au-delà de l'énergie joyeuse débordante par tous les pores possiblement existants (oui oui), un mari quitte sa femme aimée pour jouer de la guitare avec ses copains, sacrés lascars. J'exagère peut-être, néanmoins la tragédie est toujours proche de la comédie.

Pépite visuelle, chaque plan devient une légende de mise en scène - alléluia - et chaque légende - alleluia - possède de toute beauté sa séquence. Dieu existe, il s'appelle John Landis.
slowpress
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Statistiques 2014 - Films.

il y a 8 ans

10 j'aime

Les Blues Brothers
socrate
8

Du tonnerre de Dieu !

Voilà un film qui met de bonne humeur ! Le scenario n'a rien d'extraordinaire, mais l'histoire est sympa et le film est agrémenté d'ironie, de scènes de bagnoles d'enfer, de plein de petites...

Lire la critique

il y a 10 ans

62 j'aime

2

Les Blues Brothers
Docteur_Jivago
10

En Mission pour le Seigneur

Tout commence lorsque deux potes passionnés de rythm'n blues, John Belushi et Dan Aykroyd, créent les personnages de Jake et Elwood Blues pour l'émission Saturday Night Live. Peu à peu ils ont du...

Lire la critique

il y a 7 ans

60 j'aime

9

Les Blues Brothers
Ugly
10

Un live aid pour l'orphelinat

Est-il nécessaire de présenter encore les men in black les plus célèbres du cinéma ? Même les nouvelles générations connaissent les frères Jake et Elwood Blues ; ils sont en mission pour le Seigneur...

Lire la critique

il y a 5 ans

36 j'aime

22

Carrie au bal du diable
slowpress
10

If you want some terror, take Carrie to the prom

Ceux qui me suivent depuis un moment savent que je m'intéresse de près à la figure de la femme dans les films d'horreur : le genre dans le genre comme dirait Superjèr. (Ceux qui ne le savent pas le...

Lire la critique

il y a 7 ans

54 j'aime

12

Terminator 2 - Le Jugement dernier
slowpress
9

Une nounou d'enfer

Déjà, Terminator premier du nom était sexy avec ses lumières bleues et son synthétiseur. Je m'étonnais moi-même de ne pas cracher sur Schwarzy et je fondais comme une petite fille devant Sarah...

Lire la critique

il y a 8 ans

49 j'aime

7

Une femme sous influence
slowpress
10

La mort du cygne

Quelques femmes, dans l’univers, virevoltent au ralenti, les bras lourds tentent de faire s’envoler le corps par la grâce. Mabel est l’une d’elles. Personne ne veut danser - les costumes-cravates...

Lire la critique

il y a 8 ans

46 j'aime

8