Affiche Les Démons du maïs

Les Démons du maïs

(1984)

Children of the Corn

12345678910
Quand ?
4.7
  1. 18
  2. 35
  3. 62
  4. 94
  5. 126
  6. 91
  7. 28
  8. 12
  9. 1
  10. 1
  • 468
  • 10
  • 184

Galtin, une petite ville du Nebraska, est le théâtre d'une horreur sans nom, lorsqu'un jeune prédicateur charismatique de 12 ans, Isaac, avec l'aide de son âme damnée Malachi, convaint les enfants d'assassiner tous les adultes. Ses ordres démoniaques sont exécutés, les jeunes se retrouvent alors...

Casting : acteurs principauxLes Démons du maïs

Casting complet du film Les Démons du maïs
Match des critiques
les meilleurs avis
Les Démons du maïs
VS
Un peu de pop corn? Il est fait maison

Adaptation de l’œuvre de Stephen King, qui n’a d’ailleurs pas du tout apprécié que Fritz Kiersch, dont c’était la première réalisation, malmène son œuvre, Les démons du maïs est le premier volet d’une série nous plongeant en plein cœur du Nebraska pour suivre un groupe d’enfants soumis à une entité mystérieuse leur ordonnant de tuer tous les adultes. Franchise qui comptera 7 films, la France décidera malheureusement d’arrêter de commercialiser cette série dès l’épisode 4. Des références...

Critique de Les Démons du maïs par Zogarok

Stephen King rédige la nouvelle Children of the corn en 1977. Elle est publiée dans le magazine Penthouse puis dans son premier recueil, Night Shift (1978). Le court Disciples of the Crow (1983) en est une première adaptation, peu remarquée et mal diffusée. Le véritable 'hommage' vient l'année plus tard, avec la projection sur grand écran des Démons du mais, premier film de l'américain Fritz... Lire l'avis à propos de Les Démons du maïs

4 2

PostsLes Démons du maïs

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (17)
Les Démons du maïs
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Maïs pourri

Un film d'horreur raté, bien qu'ayant un potentiel scénaristique intéressant, mais la réalisation est décevante, voir de mauvais goût. Le film est de 1984 mais semble sorti du fin fond des années 70, c'est vraiment très étrange, visuellement c'est moche et ringard, mais le pire reste le cadrage, on est pas loin de l'amateurisme. De plus le réalisateur joue trop avec les codes de film d'horreur... Lire l'avis à propos de Les Démons du maïs

2
Avatar JimBo Lebowski
1
JimBo Lebowski ·
Critique de Les Démons du maïs par MalevolentReviews

Les années 80 furent luxuriantes en matière de films d'horreur et une décennie particulièrement propice pour Stephen King qui, outre ses ventes de best-sellers, a vu une large flopée d'adaptations de ses films. En 1984, parallèlement à Firestarter (tiré du roman "Charlie"), sort en salles l'adaptation de la nouvelle "Les Enfants du Maïs", déjà adaptée sous forme de... Lire l'avis à propos de Les Démons du maïs

Avatar MalevolentReviews
5
MalevolentReviews ·
Ne crevons plus en nous haïssant, aimons nous en survivant...

Adaptation de la nouvelle de Stephen King, les enfants du maïs s'éloigne très rapidement de l'oeuvre originale afin de se développer en une oeuvre originale plus complète. Les enfants de la petite ville de Gatlin ont prit le pouvoir après leur coup d'état sanglant, et le film s'intéresse bien plus à eux. Terminé l'histoire courte, anxiogène du couple désunis de King. Finit le mystère de... Lire la critique de Les Démons du maïs

3
Avatar Gaby Aisthé
5
Gaby Aisthé ·
Découverte
Enfants sous emprise

Children of the Corn distille une atmosphère anxiogène qui jamais ne s’amoindrit, enveloppe ses protagonistes et par la même occasion le spectateur de son manteau rugueux fait de feuilles de maïs : dans cette ville fantôme vidée de ses adultes, les travers du fanatisme religieux s’incarnent sous la forme d’un microcosme sectaire vivant sous la tyrannie de son pasteur, donc dans la... Lire la critique de Les Démons du maïs

Avatar Fêtons_le_cinéma
8
Fêtons_le_cinéma ·
Children of the Corn

Stephen King-erie du milieu des années 80, tournée modestement par un réalisateur moyen, avec un budget moyen et un résultat... moyen (bien joué). On peut s'étonner du statut culte que se traine le film, au point de générer un paquet de suites, tant la péloche de Fritz Kiersch respire l'effort minimum (on a les droits d'un King, qu'est-ce que vous voulez de plus ?) au mieux, la série B tout... Lire la critique de Les Démons du maïs

Avatar Seance-sup-0H30
5
Seance-sup-0H30 ·
Toutes les critiques du film Les Démons du maïs (17)
Vous pourriez également aimer...