« C’est un carcharodon carcharias ! »

Avis sur Les Dents de la mer

Avatar Oskar Newon
Critique publiée par le

Cela faisait quelques lustres que je n’avais pas revu ce film. A-t-il bien vieilli ? Le requin est-il toujours impressionnant ? Vais-je l’adorer toujours autant ? Tant de questions… Puis, ça commence, par ces premières notes de musique signées John Williams, le fameux « tin tiiin », reconnaissable entre mille qui capte l’attention, met dans un état de tension, signe que le danger qu’on ne voit pas dans un premier temps va arriver.

L’histoire est connue de tous. Sur l’île d’Amity, la saison estivale va débuter. De nombreux touristes sont attendus. Chrissie prend un bain de minuit, se fait attaquer et aux cris succède le silence, le requin fait là sa première victime, puis une deuxième, et le chef Brody, accompagné de Quint et Matt Hopper vont finir par le chasser dans l’espoir de le tuer.

Alors, oui, le film a un tantinet vieilli. C’est normal, il a plus de 40 ans. Certes, il ne fait plus vraiment peur, on s’est habitué au requin au cinéma, par le biais des fameux « nanars à requin », ce qui n’empêche pas qu’il est toujours aussi intense. La musique de John Williams est toujours aussi parfaite, tout comme le casting porté par un trio d’acteurs (Roy Scheider, Robert Shaw et Richard Dreyfuss) absolument impérial (et qui chante super bien). Un film remarquable dans sa façon de gérer la tension, de pointer la menace sans nécessairement la montrer à l’écran ce qui est d’autant plus efficace.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 128 fois
1 apprécie

Autres actions de Oskar Newon Les Dents de la mer