You son of a Bitch !

Avis sur Les Gardiens de la galaxie

Avatar Gwimdor
Critique publiée par le

Je ne peux pas encadrer Tony Stark et ses punshlines indigestes, le sort réservé à Hulk et ses ignobles long métrages qui lui sont consacrés me laissent un souvenir affligeant, Captain America et Thor peuvent difficilement être plus fades, je n'ai jamais compris l'engouement que pouvait susciter Loki. L'humour de Joss Whedon m'a particulièrement gonflé lorsqu'il a fallu réunir toutes ces têtes pensantes. J'ai fait une overdose de Wolverine depuis X-Men 3 et je n'ose même pas mentionner des choses comme Dardevil ou Elektra qui ont fait des ravages et ont laissé des cicatrices indestructibles. Oui je dois bien l'avouer, les films Marvel Studios et moi, c'est loin d'être une belle histoire d'amour. Sur l'ensemble des quinze dernières années et sur la vingtaine de films apparus depuis, j'en ai réellement apprécié deux, X Men First Class et depuis hier Guardians of Galaxy...

Alors pourquoi celui là et pas un autre, pourquoi celui ci ne se fond t-il pas dans la masse des produits préfabriqués par la firme ? C'est pas très compliqué au fond. Tout ce qu'il tente, il le fait remarquablement bien. Loin des intrigues tarabiscotés ou trop ambitieuses sans avoir la substance pour les tenir, James Gunn conscient de ses limites ne va jamais chercher à trop en faire, il prendra une tournure nette, précise et donnera à son récit juste ce qu'il faut, un parfait dosage entre action et comédie pour mettre en valeur son équipe absurde. Parce que oui, cette fois notre team mérite le déplacement. Entre une sorte de chasseur de prime qui se fait appeler StarLord sans la réputation qui va avec, une fille qui se rebelle contre sa patrie adoptive, un Racoon adepte du bazooka, un type qui a abusé de tatouages et souhaite partir en quête de vengeance et un arbre qui ne peut pas prononcer plus de 3 mots, on était mal parti. Et là où ça aurait pu devenir très caricatural, c'est au contraire ce qui en fait sa force, chaque caractère bien distincts, chaque culture se fond dans une savoureuse alchimie donnant à cette bande de bras cassés un sacré charme. Et en ce qui me concerne j'ai une tendresse particulière pour ces personnages imparfaits qui courent après l'argent, la gloire, et se montrent égoïstes, en ce sens j'aime énormément l'échelle de valeur que s'octroie lui même StarLord, " un connard certes mais pas un enfoiré absolu " de ce fait chacune des petites fulgurances de ces héros fonctionnent à merveille.

Guardians of Galaxy certes ne révolutionnera pas le genre et n'a pas pris autant de risques que ce qu'on peut lire un peu partout. Mais bon sang qu'est ce qu'il est efficace, malgré un Bad Guy un peu effacé ( merde Lee Pace quand même ) alors qu'il aurait pu être fascinant et quelques coups de mou pas si dérangeants que ça au final. Le film offre tout ce qu'on est en droit d'attendre d'un blockbuster de cet acabit, une équipe pleine de vices, drôle et attachante, une intrigue qui donne diablement envie de connaître la suite de leurs aventures. Offrant le meilleur rôle de sa carrière à Vin Diesel qui avec 3 mots à prononcer et à retenir peut finalement se montrer très bon et avec en tête le formidable Chris Pratt qui se montre bien plus subtile dans son jeu que la plupart des têtes d'affiches qu'on a vu défiler, GoG est une excellente surprise. Dynamique et soigné modelé dans un amas de gags réussis et rappelant par moment l'excellente série Firefly, je ne suis pas souvent sorti de la salle d'un film Marvel en me disant que j'aimerais beaucoup y retourner, si c'est arrivé une fois seulement et c'était pour X-Men First Class mais je crois vous en avoir déjà parlé.

Ps : Si vous avez aimé Chris Pratt, découvrez le dans Parks And Recreation, plus grande série comique de tous les temps.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 657 fois
58 apprécient · 3 n'apprécient pas

Gwimdor a ajouté ce film à 3 listes Les Gardiens de la galaxie

Autres actions de Gwimdor Les Gardiens de la galaxie