Bande-annonce
Affiche Les Hirondelles de Kaboul

Les Hirondelles de Kaboul

(2019)
12345678910
Quand ?
7.0
  1. 4
  2. 2
  3. 11
  4. 48
  5. 148
  6. 555
  7. 1257
  8. 972
  9. 302
  10. 101
  • 3.4K
  • 194
  • 2.8K

Été 1998, Kaboul en ruines est occupée par les talibans. Mohsen et Zunaira sont jeunes, ils s’aiment profondément. En dépit de la violence et de la misère quotidienne, ils veulent croire en l’avenir. Un geste insensé de Mohsen va faire basculer leurs vies.

Casting : acteurs principauxLes Hirondelles de Kaboul

Casting complet du film d'animation Les Hirondelles de Kaboul
Diffusion TV
Les Hirondelles de Kaboul
  • jeudi 29 octobre sur Canal+ Cinéma à 15:55
Tous les films diffusés à la TV
Match des critiques
les meilleurs avis
Les Hirondelles de Kaboul
VS
Avatar Sergent Pepper
6
Le beau face aux bêtes

La question du devoir de mémoire, ou de la nécessité d’informer, y compris sur les zones les plus sombres de l’humanité, est toujours délicate. Allier la beauté des aquarelles du film d’animation à l’horreur d’une société sous le joug des Talibans n’a ainsi rien d’une évidence, et c’est le pari fait par Les hirondelles de Kaboul, adapté du roman de Yasmina Khadra. La dimension historique et documentaire est évidemment la première motivation du...

50 4
féminisme superficiel

Je n'ai pas lu le livre et juge donc un scénario adapté qui, à mon sens, se doit d'être aussi indépendant et libre de s'écarter de l'oeuvre originale qu'il le peut pour créer un objet à part entière, cohérent et en adéquation avec son médium. Graphisme et couleurs magnifiques, pudiques, tout à fait en accord avec le ton du film, et dont la beauté sait rester en retrait et ne pas commettre l'erreur de rendre l'oeuvre incongruement esthétisante. Scénario qui commence très hard... Lire la critique de Les Hirondelles de Kaboul

3
Critiques : avis d'internautes (51)
Les Hirondelles de Kaboul
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Aucun soleil ne résiste à la nuit ?

Les Hirondelles de Kaboul : joli titre pour dépeindre l'horreur et le joug du fanatisme religieux. Tout comme l'oeuvre choisit un graphisme chatoyant et des aquarelles, rappelant la technique du fabuleux Ernest et Célestine, afin d'animer les ruines et les décombres, tant matérielles que morales. Il y avait sans doute à redouter... Lire l'avis à propos de Les Hirondelles de Kaboul

26 13
Avatar Behind_the_Mask
7
Behind_the_Mask ·
Morne adaptation d'une magnifique ode à la résistance

Nous suivons destins entrelacés de quatre personnages : Atiq et sa femme Mussarat ainsi que Mohsen et sa femme Zunaira. Tous vivent à Kaboul, une ville menée par Talibans et Mollah sombrant dans la radicalisation. Adaptation du roman éponyme de l'écrivain algérien Yasmina Khadra, l’œuvre s'inscrit dans une trilogie dressant le portrait de personnages, dans un contexte d'affrontement... Lire la critique de Les Hirondelles de Kaboul

5 1
Avatar Flerya Vende
5
Flerya Vende ·
Découverte
Critique de Les Hirondelles de Kaboul par Gérard Rocher

Les hirondelles volent vers la liberté dans le ciel de Kaboul en Afghanistan. La ville est occupée par les talibans, brutes obscurantistes, qui font régner la terreur, abaissant les femmes plus bas que terre, sacrifiées à vivre pour la plupart une vie de tortures permanentes. Les talibans n'ont laissé que ruines au milieu desquelles n'émergent que prisons, lieux de supplices et de mort. Dans... Lire l'avis à propos de Les Hirondelles de Kaboul

44 25
Avatar Gérard Rocher
10
Gérard Rocher ·
Petit oiseau deviendra grand

Les films d’animation se font si rares sur la Croisette qu’il est toujours appréciable de pouvoir en découvrir un nouveau, d’autant plus lorsque celui-ci est français et qu’il est le premier long-métrage d’animation de Zabou Breitman, épaulée par Éléa Gobbé-Mévellec. C’est donc à l’occasion de la sélection Un Certain Regard du Festival de Cannes 2019 que l’on a pu découvrir... Lire l'avis à propos de Les Hirondelles de Kaboul

23
Avatar WeSTiiX
5
WeSTiiX ·
Quand les progressistes lâchent le politiquement correct : toujours un plaisir

Ce film arrive à palper l'horreur sans l'esthétiser ni rendre la séance invivable (ou simplement laide, comme le sont souvent les films 'live' sur l'Occupation, où tout doit être gris). Un peu de fantaisie ou de niaiserie l'aurait sans doute condamné et comme le film sera vu par des neutres ou des convaincus, il pouvait facilement s'effondrer dans la connivence – d'ailleurs il ne brille pas... Lire l'avis à propos de Les Hirondelles de Kaboul

8 1
Avatar Zogarok
7
Zogarok ·
Toutes les critiques du film d'animation Les Hirondelles de Kaboul (51)
Bande-annonce Les Hirondelles de Kaboul