Watchmen n'a qu'à bien se tenir

Avis sur Les Indestructibles

Avatar Walter-Mouse
Critique publiée par le

Au départ, Les Indestructibles est censé sortir chez le département d'animation de Warner Bros et sous la direction de Brad Bird. Malheureusement, Le Géant de Fer, précédente réalisation de Bird pour le même studio, s'est complètement planté au box-office malgré des critiques extrêmement positives. Le projet et son réalisateur sont donc déportés chez un autre studio à la garantie de succès bien plus assurée: Pixar Animation Studios. Brad Bird, ami de longue date de John Lasseter, n'a aucun mal à convaincre ce dernier que son film de super-héros peut s'avérer très prometteur. La production du film est donc lancée mais Brad Bird ne pourra pas le faire en animation 2D comme il l'avait prévu à la base. Cependant, il parvient à trouver une solution. Le style d'animation sera très fidèle aux design des Nine Old Men (Neuf Sages ou Neuf Vieux Messieurs en français), piliers de l'animation Disney durant de nombreuses décennies et avec qui il avait d'excellentes relations.

Cet exemple du mélange de plusieurs styles d'animation résume à merveille pourquoi Les Indestructibles a réussi à être la pépite que nous connaissons tous aujourd'hui.
Il s'agit d'une déclaration d'amour de la part de Brad Bird à de nombreux genres qui ont fait les années 60's, que ça soit les films d'espionnages, les comics de super-héros etc...
Le réalisateur du Géant de Fer parvient à mener son film comme il l'entend et à se confirmer en tant que pur auteur tout en restant fidèle aux codes de Pixar.

En effet, Les Indestructibles fait le choix très intelligent de place son intrigue à une époque où les super-héros ont fait leur temps et n'appartiennent plus qu'au passé. Si le concept ne paraît pas si original au premier abord, c'est la manière dont Brad Bird traite ses personnages dans ce monde moderne et normal qui retient toute l'attention du spectateur. Passant de l'intégration professionnelle du héros dans la société aux simples aléas de la vie privée (Tâches ménagères, gestion des enfants, réparation d'une voiture etc...), le personnage de Bob Parr est très crédible et l'identification avec le spectateur est immédiate.
Pixar n'en oublie pas de traiter l'opposition entre le vieux et le neuf.

La confrontation entre le super-héros et le super-méchant en est évidemment le plus bel exemple. Les deux ont connu l'époque de gloire des super-héros malgré leur différence d'âge. L'un a toujours voulu travailler seul et a refusé l'aide de son plus grand fan, ce dernier a profité de cette époque dépassée pour suivre le cours du temps et révolutionner la technologie. Mr. Indestructible perd inévitablement contre lui lors de ses premiers affrontements, le super-héros n'ayant pas compris ses erreurs du passé et n'impliquant personne dans son "travail". Ce n'est qu'à la fin du film qu'il comprendra le besoin d'accepter l'aide des autres et il vaincra de la sorte son pire ennemi.

Outre ses messages et son fond très bien exploités, Les Indestructibles reste un film d'action et exploite brillamment toutes les possibilités que laissent les pouvoirs de nos héros à travers des scènes d'action parfaitement rythmées et réalisées. Impossible de s'ennuyer devant un spectacle aussi généreux.
Les geeks et cinéphiles s'amuseront même à repérer tous les clins d'oeil à Superman, James Bond, Star Wars, Spider-Man et autres superproductions cultes.

Cet aspect "old school", désormais empreinte de la patte de Brad Bird s'exprime jusque dans la musique signée par Michael Giacchino, qui deviendra son compositeur officiel. La bande-originale est riche, épique, vieux jeu et très marquante. Encore un nouveau talent chez Pixar pour la musique après Randy Newman et Thomas Newman.

Les Indestructibles est plus qu'un super film Pixar, c'est un des meilleurs films de super-héros qu'on ait vu ces 15 dernières années tout simplement. Jamais enfantin, très adulte, intelligent et riche, il ne fait que confirmer le talent de Brad Bird et celui de Pixar. Impatient de retrouver cette famille hors-du-commun en 2019 pour Les Indestructibles 2. La seule suite Pixar que nous demandons depuis des années et la seule qui a autant tardé à être annoncée. Brad Bird, on compte sur toi!

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 900 fois
31 apprécient · 1 n'apprécie pas

Walter-Mouse a ajouté ce film d'animation à 7 listes Les Indestructibles

Autres actions de Walter-Mouse Les Indestructibles