Affiche Les Parents terribles

Les Parents terribles

(1948)
12345678910
Quand ?
6.5
  1. 1
  2. 1
  3. 4
  4. 7
  5. 19
  6. 43
  7. 42
  8. 29
  9. 12
  10. 1
  • 159
  • 8
  • 207

Une mère, Yvonne, aime son fils Michel au point d'en oublier son mari et la vie extérieure. Michel, à la suite d'une fugue, révèle à sa mère qu'il a fait la connaissance d'une jeune femme, Madeleine, qu'il l'aime et veut la lui présenter. Or Madeleine n'est autre que la maîtresse de son père....

Casting : acteurs principauxLes Parents terribles

Casting complet du film Les Parents terribles
Critiques : avis d'internautes (6)
Les Parents terribles
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Un drame humain façonné par Jean Cocteau

"Les parents terribles" (1948), c'est l'adaptation au cinéma de la pièce de théâtre à succès de 1938. Et Jean Cocteau de se faire réalisateur, scénariste et dialoguiste. Quoi de bien nouveau pour cet artiste touche-à-tout ? Rien de terrible me répondriez vous. De plus, il s'agit de théâtre filmé. Eh oui, que voulez-vous ? Ca palabre beaucoup, un peu trop à mon goût, mais la mise en scène est...

Avatar brunodinah
4
·
Les Saveurs terribles

Qu'est-ce que le cinéma ?#6 Faire un gros plan de Sophie quand son fils tombe dans les bras de sa Madeleine chérie. Monter, découper, choisir. Commentaire sur La Saveur des goûts amers Lire l'avis à propos de Les Parents terribles

1
Avatar Limguela_Raume
8
Limguela_Raume ·
Découverte
Critique de Les Parents terribles par Ygor Parizel

Je suis agréablement surpris par ce film. Le côté théâtral ne se fait pas trop ressentir grâce a des cadrages sur les corps des protagonistes plutôt que filmer le lieu de l'action, il y a également beaucoup de "jeux" avec les accessoires du décors. Les comédiens appuient fort leurs dictions mais les dialogues sont fins. Lire la critique de Les Parents terribles

Avatar Ygor Parizel
7
Ygor Parizel ·
Implosion de la cellule familiale.

Ce film raconte comment une famille, dit une roulotte (un garçon, une fille, leur tante et les parents, va exploser après que le jeune homme présente son amie à ses parents... Jean Cocteau reprend une pièce créée dix ans plus pour Jean Marais, lequel reprend son rôle ainsi que Gabrielle Dorziat, incarnant à nouveau la tante. Josette Day, connue pour avoir été la Belle de la Bête, joue... Lire la critique de Les Parents terribles

1
Avatar Boubakar
6
Boubakar ·
Un zest de citron

Tout dans ce film crie : théâtre, et j'aime bien ! La seule pièce de Cocteau que j'ai lue ne m'avais pas réellement plu : la machine infernale, alors que j'adore son cinéma. Là on a certes pas son meilleur film, mais ça me donne envie de lire plus de son théâtre. En fait j'ai trouvé tout le film vraiment bon à l'exception de la fin, qui en fait trop, ou pas assez, mais qui ne me plaît... Lire la critique de Les Parents terribles

1
Avatar Moizi
7
Moizi ·
Toutes les critiques du film Les Parents terribles (6)
Vous pourriez également aimer...