Violence ricanante

Avis sur Les nains aussi ont commencé petits

Avatar 6nezfil
Critique publiée par le

Des nains placés en institution se révoltent contre l'autorité et détruisent tout leur environnement. A la sortie du film, son deuxième, Werner Herzog a été traité de tous les noms, de misanthrope à fasciste. Les nains ... est manifestement une allégorie de la société des années contestataires mais son message est plutôt opaque. Héritier dégénéré de Freaks, le film est anarchique et narrativement obscur. Se succèdent des scènes grotesques et/ou gorgées d'humour très noir dans un déballage hallucinant de déferlement de violence ricanante. Dérangeant et provocateur, il ressemble à un pied de nez au conformisme tout en paraissant montrer que la nature de l'homme est foncièrement haineuse et cruelle. Au moins, chacun peut se faire sa propre religion devant cet ovni filmique.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 50 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de 6nezfil Les nains aussi ont commencé petits