Bande-annonce
Affiche Liaison fatale

Liaison fatale

(1987)

Fatal Attraction

12345678910
Quand ?
6.3
  1. 13
  2. 26
  3. 48
  4. 80
  5. 159
  6. 412
  7. 381
  8. 194
  9. 43
  10. 11
  • 1.4K
  • 43
  • 502

L'aventure libertine de Dan Gallagher, un avocat new-Yorkais père de famille avec Alex Forrest, une jeune éditrice célibataire va se transformer en un véritable cauchemar amoureux et passionnel.

Casting : acteurs principauxLiaison fatale

Casting complet du film Liaison fatale
Diffusion TV
Liaison fatale
  • mercredi 27 mars sur Paramount Channel à 01:03
Tous les films diffusés à la TV
Match des critiques
les meilleurs avis
Liaison fatale
VS
Sexe à haut risque

Je n'aime pas tellement me faire secouer les tripes par un sujet de ce type, mais je reconnais que le réalisateur de 9 semaines 1/2 joue sur les nerfs du spectateur en un crescendo brillant qui fait basculer progressivement son film dans un climat de terreur, car à partir d'un point de départ banal qui n'est qu'une simple histoire de cul un peu plus charnelle que la normale, un homme va vivre une descente aux enfers qui va déboucher sur l'obsession, la démence et l'horreur....

4
"L'art de vivre" par Nadine de Rothschild.

Dan Gallagher (Michael Douglas, visage poupin) est un avocat comblé personnellement et professionnellement, qui fait la connaissance d'Alex Forrest (Glenn Close, zombie vaguement inquiétant), qui l'attire sexuellement et dégage un entêtant parfum d'interdit. S'ensuit une liaison illicite culminant dans des corps à corps grotesques (Douglas, le pantalon baissé jusqu'aux mollets, portant à bout de bras sa maîtresse vorace vers le lit, ou encore une scène prétendument torride en ascenseur qui... Lire l'avis à propos de Liaison fatale

4 2
PostsLiaison fatale
Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (26)
Liaison fatale
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Américaine psycho

Faut resituer le contexte, le mettre à plat et le poser là, parce que c’est lourd à assumer un machin pareil. Tu l’assumes à fond, bien sûr, mais faut resituer pour expliquer ce "à fond" balancé comme un truisme quasi cosmique. Ouais, cosmique. Donc t’avais quoi, quinze seize ans à l’époque, perdu en province avec des boutons sur la gueule, et à l’époque t’avais que dalle, pas Internet, pas... Lire l'avis à propos de Liaison fatale

14 1
Avatar mymp
8
mymp ·
Critique de Liaison fatale par S_Plissken

Je rappelle que 2 sur 10 signifie que le film est involontairement con ou rigolo dans mon système de notation, Liaison Fatale en est alors le digne représentant. 1988, le film sort et déjà il terrorise l'Amérique, rendez vous compte, un homme est coupable d'adultère ! Il n'existe pas pire crime envers les culs bénis oui-oui, c'est un acte abject et cet homme mériterait une bonne leçon façon "eye... Lire l'avis à propos de Liaison fatale

12 7
Avatar S_Plissken
2
S_Plissken ·
Critique de Liaison fatale par FrankyFockers

Quand ce film est sorti (1988), il représentait vraiment tout ce que je détestais et tout ce qui se faisait de pire en terme de cinéma. Une sorte de contraire absolu au cinéma d'auteur, avec tous les pires tics du cinéma américain putassier et financier. Mais pourtant, à le revoir près de 30 ans plus tard, je me suis surpris à le trouver plus intéressant que ça, et même assez chouette, avec... Lire l'avis à propos de Liaison fatale

3
Avatar FrankyFockers
6
FrankyFockers ·
Découverte
Close combat

J'avoue, j'ai du vice, voir ça, a priori, c'était pas mon truc... Mais j'ai toujours eu une curiosité à cause de son impact à l'époque : "Le film qui a empêché les ricains de tromper leur poule !", ce genre de choses... Bon, le problème d'entrée, c'est que c'est avec Michael Douglas, la sale gueule de con par excellence, du coup, j'avais peur mais c'est rien en fait, parce que l'avocaillon et... Lire l'avis à propos de Liaison fatale

21 20
Avatar Torpenn
2
Torpenn ·
Les gros sabots du puritanisme américain

Le film fait dans son propos preuve d'un puritanisme primaire : on nous explique avec de bons gros sabots que même une infidélité passagère peut-être destructrice. Les gros sabots on les retrouve d'ailleurs tout au long du film, le couteau, le pistolet... Monsieur Lyne ne fait pas dans la dentelle. Pourtant le film se regarde parce que Glenn Close est exceptionnellement mise en valeur, qu'il... Lire la critique de Liaison fatale

Avatar estonius
5
estonius ·
Toutes les critiques du film Liaison fatale (26)
Bande-annonce Liaison fatale
Vous pourriez également aimer...