Affiche Little Odessa

Critiques de Little Odessa

Film de (1994)

Merveilleux

Un peu refroidie par certains de mes essais chez James Gray, The Immigrant et La Nuit nous appartient ne m'ayant pas forcément transcendée, j'avais tout de même plus d'espoir quant à ce Little Odessa qui semblait être bien plus enclin à me plaire. Pas que l'histoire soit tellement différente de ce qu'il fait d'habitude, l'immigration, la violence, le crime organisé, les relations familiales,... Lire l'avis à propos de Little Odessa

1 3
Avatar CarlitaDwarf
9
CarlitaDwarf ·

Une Tragédie shakespearienne à la sauce James Gray

Jamais une oeuvre aussi forte soit-elle ne m'avais laissé sans voie . Little Odessa fait partit de ces films avec cette touche "shakespearienne" qui nous accroche du début à la fin . Le film réalisé par James Gray ( vingt quatre ans à l'époque de sa réalisation) fait partit de sa trilogie de polar familial(avec The Yard et la nuit nous appartient). Le film dépeint avec véracité et intensité... Lire la critique de Little Odessa

1
Avatar MrBrando35
10
MrBrando35 ·

Critique de Ryce753

Mouais, je suis assez mitigé concernant ce film. Tout d’abord, celui-ci présente quelques longueurs qui auraient pu être évitées, la faute sans doute à un scénario assez flou et qui tourne en rond. Trop peu de choses sont réellement expliquées et les dialogues sont parfois même inexistants. Certaines scènes auraient pu être mieux exploitées et sont malheureusement trop vite expédiées, notamment... Lire l'avis à propos de Little Odessa

1
Avatar Ryce753
6
Ryce753 ·

Litlle Odessa

« Et puis, surtout, c'est reposant, la tragédie, parce qu'on sait qu'il n'y a plus d'espoir, le sale espoir; qu'on est pris, qu'on est enfin pris comme un rat ». Etrangement, ces mots de Jean Anouilh résument à merveille le premier long métrage de James Gray : Little Odessa. Il nous raconte l’histoire d’un tueur à gages nommé Joshua Shapira. Autrefois banni par son père pour avoir tué le fils... Lire l'avis à propos de Little Odessa

1
Avatar Laurie Genthon
8
Laurie Genthon ·

Un début hautement maîtrisé pour James Gray

James Gray est sans nul doute l’un des meilleurs réalisateurs de films indépendants américains de sa génération. Ou plus précisément de films dits noirs. Même si son dernier en date (The Immigrant) n’a pas vraiment convaincu la presse et les spectateurs (la majorité le considérant comme un bon long-métrage, mais le plaçant bien en-dessous de ce que peut livrer le cinéaste), le bonhomme a su se... Lire la critique de Little Odessa

1
Avatar Sébastien Decocq
8
Sébastien Decocq ·

Critique de Little Odessa par мс³

Bon je suis toujours mitigé avec ce James Gray, j'ai commencé sa filmo par "La Nuit nous appartient" que j'ai trouvé pas mal sans plus, suivi de "The Immigrant" qui remonte déjà un peu dans le classement et là je viens de me faire son premier film "Little Odessa". Alors déjà première chose un Tim Roth impeccable, ça c'est basé, à ses cotés un Edward Furlong lui aussi très bon, la réalisation est... Lire la critique de Little Odessa

1 6
Avatar мс³
7
мс³ ·

Critique de Little Odessa par Erik J. Candie

On retrouve dans cette première réalisation de James Gray, tous les thèmes qui feront l'objet de son œuvre : milieux mafieux, fraternité, dualité père/fils, complots. Pour une première, il livre un film résolument noir un tantinet maladroite, où l'on peut nettement reconnaitre l'influence sur lui qu'a eu le cinéma de Francis Ford Coppola. Si le film est bien filmé, et dispose d'un casting de... Lire l'avis à propos de Little Odessa

1
Avatar Erik J. Candie
6
Erik J. Candie ·

Critique de Little Odessa par Chien

Premier film de James Gray, et pour moi son meilleur. On y trouve déjà les thèmes qui le hantent: les relations familiales (entre frères, mais aussi entre père et fils), les non-dits et l'impossibilité de communiquer (avec le symbole du téléphone, où l'on parle beaucoup, mais uniquement pour tuer ou trahir), mais aussi le poids des communautés qui s'opposent au destin individuel. Gray nous livre... Lire l'avis à propos de Little Odessa

1
Avatar Chien
10
Chien ·

Critique de Little Odessa par Cinemaniaque

Dès son premier film, James Gray impose à son récit un rythme lent, pour un film qui prend possession petit à petit du spectateur jusqu'à le laisser k.o. a la fin. Les thèmes de Gray sont très présents : le poids de la famille (relation fraternelle + figure patriarcale), du Destin, les amours impossibles... Avec évidemment l'esthétique qui va avec, épurée et distinguée, proche de celle des... Lire la critique de Little Odessa

1
Avatar Cinemaniaque
8
Cinemaniaque ·

et l'oeil dans la tombe ...

l'oeil du tueur, et l'oeil de la malédiction divine qui entraîne la famille entière après que le fils aîné ait été maudit par son père. Des acteurs magnifiques pour un premier film, Maximilian Schell et Vanessa Redgrave. Et ce qui m'a vraiment emportée, c'est la magnifique maîtrise de la lumière dans ce film. Lire l'avis à propos de Little Odessa

1 2
Avatar domguyane
7
domguyane ·