Bande-annonce
Affiche Mademoiselle de Joncquières

Mademoiselle de Joncquières

(2018)
12345678910
Quand ?
6.6
  1. 21
  2. 19
  3. 40
  4. 90
  5. 245
  6. 586
  7. 992
  8. 457
  9. 115
  10. 26
  • 2.6K
  • 145
  • 1.5K

Madame de La Pommeraye, jeune veuve retirée du monde, cède à la cour du marquis des Arcis, libertin notoire. Après quelques années d’un bonheur sans faille, elle découvre que le marquis s’est lassé de leur union. Follement amoureuse et terriblement blessée, elle décide de se venger de lui avec la...

Casting : acteurs principauxMademoiselle de Joncquières

Casting complet du film Mademoiselle de Joncquières
Match des critiques
les meilleurs avis
Mademoiselle de Joncquières
VS
Avatar Sergent Pepper
8
À l’ombre d’une jeune femme en pleurs

Parmi les plaisirs sans cesse renouvelés qu’offre l’immersion dans un nouveau récit, qu’il soit littéraire ou cinématographique, celui de la découverte est crucial. Moins on en sait, plus l’écriture sera à même de déployer son talent pour nous mener où bon lui semble. Le dernier film d’Emmanuel Mouret en est un bel exemple : au gré d’une longue première partie, on peine à définir quels sont les rôles qui se jouent et où se loge la vérité des sentiments. Faire d’une...

33 11
Critique de Mademoiselle de Joncquières par Selenie

Le gros soucis du film réside dans le fait que le style d'Emmanuel Mouret associé aux conditions sine qua non du film d'époque accentue la sensation de théâtralité. Des dialogues et un rythme monotone qui sont symptomatiques des décors qui se résument à un parc bien triste, un château discret et quelques salons. Des décors où se déroulent des scènes redondantes surtout dans sa première moitié.... Lire l'avis à propos de Mademoiselle de Joncquières

7
Critiques : avis d'internautes (75)
Mademoiselle de Joncquières
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Pureté et ravissement.

La qualité n'est pas toujours récompensée. Mais parfois, il arrive qu'une perle rare ne passe pas inaperçue, au milieu de ce florilège de sorties cinématographiques pas toujours réjouissantes. Une collègue m'a demandé si je l'avais vu. Non lui ai-je répondu, à regret. Le succès de la rentrée j'ai lu quelque part. De quoi me faire regretter encore de ne pas l'avoir vu. Pourquoi?... Lire la critique de Mademoiselle de Joncquières

16 5
Avatar titiro
7
titiro ·
La religieuse ou la putain

Sans connaissance de l'oeuvre de Monsieur Mouret, ni du roman de Monsieur Diderot dont seul le titre m'était familier c'est plutôt Monsieur Baer qui m'a attiré vers le cinéma. J'avais envie qu'il me fasse plaisir avec sa voix si singulière et son talent étrange. Je dois le dire, le début ne m'a pas emballé j'ai trouvé ça maladroit, mais il ne ma pas fallu bien... Lire l'avis à propos de Mademoiselle de Joncquières

4 1
Avatar Alfred_Babouche
8
Alfred_Babouche ·
Découverte
de France, insoumise

Certains projets semblent avoir du plomb dans l’aile avant même leur lancement: un texte daté qui semblera ampoulé ou poussiéreux au plus grand nombre, des acteurs ayant jusque-là peiné à convaincre les cinéphiles les plus exigeants, et un thème évoquant des choses déjà lues et vues, dotées d’un souvenir encore flamboyant dans beaucoup de mémoires. Pourtant, les premières secondes... Lire la critique de Mademoiselle de Joncquières

49 18
Avatar guyness
8
guyness ·
"L'amour est une offense pour ceux qui en sont dépourvus"

Emmanuel Mouret, diplômé de la Fémis, nous présente son dernier long-métrage, une adaptation de l’histoire de Madame de la Pommeraye issue du conte philosophique de Denis Diderot, Jacques le Fataliste et son maître (1796). Madame de la Pommeraye (Cécile de France) succombe aux charmes du marquis des Arcis connu pour être un grand séducteur et pour qui les relations amoureuses sont éphémères.... Lire l'avis à propos de Mademoiselle de Joncquières

7 6
Avatar sachamnry
8
sachamnry ·
Raison et ressentiment

Tout le cinéma d'Emmanuel Mouret est contenu dans le titre de l'un de ses films : L'art d'aimer. Il y est toujours question de raison et de sentiments et parfois de ressentiment comme dans Mademoiselle de Joncquières, son premier long-métrage en costumes, un genre manifestement taillé sur mesure pour sa plume et sa caméra. Le passage de Jacques le fataliste dont le film s'inspire est... Lire la critique de Mademoiselle de Joncquières

15 5
Avatar 6nezfil
7
6nezfil ·
Toutes les critiques du film Mademoiselle de Joncquières (75)
Bande-annonce
Mademoiselle de Joncquières
Vous pourriez également aimer...