👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Ce film nous entraîne dans les tumultes du divorce entre Charlie, un metteur en scène de théâtre et Nicole, une actrice qui travaille dans la pièce de son mari. Au cours de cette séparation, Charlie et Nicole commence à avoir de plus en plus de désaccord et doivent prendre des décisions par rapport à Henry, leur enfant.

Ici, les deux personnages doivent enterrer l’amour qu’ils avaient l’un pour l’autre tout en gardant la tête hors de l’eau pour leur enfant Henry.
Il y a un désaccord principal entre les deux parties : Charlie veut continuer de vivre à New-York pour sa pièce de théâtre et Nicole veut retourner à Los Angeles pour renouer avec ses racines. Par cette désunion, une frontière va s’installer où la communication deviendra de plus en plus compliquée dans le couple.
Charlie et Nicole portent d’abord le regard sur eux, sur leur territoire, avant de se demander ce que préférerait Henry. Celui-ci est le personnage à la fois latent et omniprésent. Il apparaît à l’image sans trop l’occuper, on ne lui donne pas grande place, ses paroles sont courtes. On peut aussi observer que dans les plans, Henry se trouvent toujours entre les deux parents, s’imposant comme séparation du fait que ses parents se l’arrachent, mais aussi pour rappeler qu’il est là et qu’il ne faut pas l’oublier.
Mais il est aussi une passerelle pour le couple : Nicole et Charlie doivent continuer de discuter et de se voir pour savoir comment s’organiser par rapport à l’enfant. L’innocence de Henry les gardes proches, même si la relation familiale reste minime. Au même stade que l’amour qu’ils ont l’un pour l’autre, l’enfant est la source de ce qui les lie.

Les personnages secondaires seraient ici les avocats. Leur travail est assez paradoxal car ils ont pour but de trouver des solutions pour le couple, mais aussi de faire gagner leur client. Et à partir de ce moment-là, la question d’argent est prise en compte, car il faut payer l’avocat, il faut en prendre un bon, ou plutôt renommé, donc dans ce cas-là le payer plus cher, ce qui accentue les tensions. L’argent crée donc aussi la frontière ; l’argent est une frontière en soi. L’avocat de Charlie dit dans une conversation «Vous faites ça par amour pour votre fils mais vous devez amputer la somme allouée à ses études ».
Le divorce aux Etats-Unis est un long business, les avocats sont chers et les manipulations dures à traverser pour un couple en pleine crise. Dans le film nous pouvons observer cette manipulation chez Nora, l’avocate de Nicole ; avant la scène du tribunal elle avoue elle-même l’hostilité du monde de la justice en disant « Ce système récompense les mauvais comportements ».

Dans Marriage story, nous sommes plongés au cœur du divorce d’un couple, on jongle avec eux entre scène au tribunal, réunion avec les avocats et scène de dispute : tout le monde se renvoi la balle.

Le film est subtil et nuancé, nous pouvons autant détester les personnages sur certains points, que s’attacher à eux sur d’autres. Marriage story retrace donc un processus que bien des personnes vivent : il passe de l’amour exponentiel, au déchirement, puis à la disparition et à l’effacement.

Anomaliae
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également ajouté à sa liste Coups de coeur Films

il y a 1 an

Marriage Story
EricDebarnot
9

Que reste-t-il de nos amours ?

Si l'on considère le pourcentage de plus en plus élevé de gens qui sont passés par (au moins) un divorce, on peut raisonnablement se demander pourquoi le cinéma n'a pas encore traité "correctement"...

Lire la critique

il y a 2 ans

146 j'aime

2

Marriage Story
Velvetman
8

Her and Him

Le couple. Son déchirement. Sa disparition. Son effacement. Marriage Story, avec son écriture, sa fine réalisation et son duo magistral (Scarlett Johansson et Adam Driver), nous dévoile avec un réel...

Lire la critique

il y a 2 ans

64 j'aime

Marriage Story
Moizi
8

C'est ça une déchirure !

Franchement je n'en attendais rien du Baumbach 2019, parce que clairement celui sorti sur Netflix en 2017 c'était déjà sacrément pas terrible et puis s'il a pu faire deux ou trois films sympathiques...

Lire la critique

il y a 2 ans

45 j'aime

6

Douze Hommes en colère
Anomaliae
10

Le droit au doute

Un jeune homme est accusé du meurtre de son père, il risque alors la peine de mort. 11 jurés votent coupable, 1 juré vote pour le fait que la vie d’un homme ne se décide pas en quelques minutes. Le...

Lire la critique

il y a 1 an

1 j'aime

Cría cuervos...
Anomaliae
9

Porque te vas...

Ana, 9 ans, témoin malgré elle de la mort de ses parents, refuse un monde sans sa mère. Elle se plonge dans un univers fait de rêves et de souvenirs pour la faire revivre. Le titre du film s’inspire...

Lire la critique

il y a 1 an

Blackfish
Anomaliae
9
Blackfish

L'intelligence de l'orque

Ce documentaire parle de la captivité des orques dans les parcs aquatiques, mais plus particulièrement de l’histoire de Tilikum, surnommé « L’orque tueuse ». Tilikum a été capturé en 1983 au large...

Lire la critique

il y a plus d’un an