👉 1er juillet : Les extraits de commentaires sont à nouveau disponibles dans les feeds 🥳.
Et toutes les mises à jours sont à retrouver ici : journal de bord de SensCritique.

Le studio Ponoc est l'enfant adultérin de Ghibli. Pressenti pour succéder au maître Miyazaki, le jeune Hiromasa Yonebayashi dirigea Arrietty, le petit monde des chapardeurs (2010), puis Souvenirs de Marnie (2014), deux demi-succès.

Il livre un premier long métrage indépendant adapté du roman The Little Broomstick de Mary Stewart. Mary, une jeune fille maladroite et solitaire, découvre un rarissime pied de la " Fleur de la sorcière ", qui lui transmet des pouvoirs surnaturels. De fil en aiguille, la voilà introduite à Endor, l'académie de magie, puis accueillie par la directrice et son âme damnée, qui se révèlent avides du pouvoir de la Fleur.

En élève appliqué, Hiromasa Yonebayashi a travaillé son scénario. Il a soigneusement sélectionné le meilleur des blockbusters fantastiques : les personnages, le chat noir et le château volant de Miyazaki, l'école de magie de Harry Potter, les mutants de Pokémon...

C'est beau. C'est très beau. Les fleurs et la nature en fête, les créatures et Endor, les bricolages du savant fou et le balais (magique). La scène de l'évasion des animaux est admirable : les coups de butoir du rhinocéros furieux, suivi de l'envol féérique des bêtes et bestiaux...

C'est beau. Mais c'est long et très mal foutu. Le scénario est bancal, le montage maladroit. L'ami Peter est inconsistant, la tante Charlotte sous-utilisée, le chat noir/gris inutile. Nous perdons plus de quinze minutes à visiter Endor, classes, élèves, matières, dont nous ne saurons rien de plus. Mary est-elle sorcière ou pas ? Sa tante l'était, pourquoi pas elle ? Sa magie est-elle seulement un effet secondaire de la Fleur ? Rien ne fonctionne. Dommage.

Yonebayashi devrait pouvoir mieux faire.

Mary et la Fleur de la sorcière
SBoisse
5

Esprit facétieux de Miyazaki sort de cet homme !

Le studio Ponoc est l'enfant adultérin de Ghibli. Pressenti pour succéder au maître Miyazaki, le jeune Hiromasa Yonebayashi dirigea Arrietty, le petit monde des chapardeurs (2010), puis Souvenirs de...

Lire la critique

il y a 4 ans

53 j'aime

4

Mary et la Fleur de la sorcière
Edelwice
7

Mary et la fleur de l'espérance

Si nous avons fait des entrées avec Arrietty et Marnie, c’est parce que c’étaient des films « Ghibli ». Maintenant, la magie de Ghibli a disparu et dorénavant, nous devons continuer à attirer...

Lire la critique

il y a 4 ans

44 j'aime

17

Mary et la Fleur de la sorcière
Docteur_Jivago
6

Le Jour se Lève

Après deux films plutôt sympathiques mis en scène pour Ghibli, Hiromasa Yonebayashi se lance, en adaptant le roman The Little Broomstick de Mary Stewart, dans la toute nouvelle aventure du studio...

Lire la critique

il y a 4 ans

33 j'aime

15

Gran Torino
SBoisse
10
Gran Torino

Ma vie avec Clint

Clint est octogénaire. Je suis Clint depuis 1976. Ne souriez pas, notre langue, dont les puristes vantent l’inestimable précision, peut prêter à confusion. Je ne prétends pas être Clint, mais...

Lire la critique

il y a 5 ans

120 j'aime

27

Mon voisin Totoro
SBoisse
10

Ame d’enfant et gros câlins

Je dois à Hayao Miyazaki mon passage à l’âge adulte. Il était temps, j’avais 35 ans. Ne vous méprenez pas, j’étais marié, père de famille et autonome financièrement. Seulement, ma vision du monde...

Lire la critique

il y a 4 ans

119 j'aime

11

Astérix en Corse - Astérix, tome 20
SBoisse
10

Papa, Astérix et moi

J’avais sept ans. Mon père, ce géant au regard si doux, déposait une bande dessinée sur la table basse du salon. Il souriait. Papa parlait peu et riait moins encore. Or, dans la semaine qui suivit, à...

Lire la critique

il y a 6 ans

117 j'aime

30