Bande-annonce
Affiche Memory Lane

Memory Lane

(2010)
12345678910
Quand ?
5.9
  1. 8
  2. 9
  3. 8
  4. 20
  5. 32
  6. 49
  7. 53
  8. 35
  9. 10
  10. 1
  • 225
  • 16
  • 212

Août, Hauts de Seine, dans la banlieue Sud-Ouest de Paris, sept amis de 25 ans se retrouvent plus ou moins "fortuitement" à passer quelques jours dans cette ville qui les a vus grandir. Chacun a ses raisons d'être là : certains y vivent encore, d'autres y reviennent pour des raisons familiales,...

Casting : acteurs principauxMemory Lane

Casting complet du film Memory Lane
Match des critiques
les meilleurs avis
Memory Lane
VS
Spleen et idéal.

En évitant les poncifs nostalgiques et mélancoliques inhérents aux films du genre, Memory Lane observe le chemin parcouru, scrute les détails qui ont fait le passé, interroge le présent et semble être doté d’un futur entièrement flou. Memory Lane, ce sont les souvenirs dans les souvenirs. Une douce voix off laisse entendre en début de film qu’il s’agit d’un été, il y a trois mois, un été inouï, hors du temps, où une bande d’amis s’étaient retrouvés. Elle reviendra par petites touches discrètes...

2
Avatar Roi_de_Coeur
5
Roi_de_Coeur
Critique de Memory Lane par Roi_de_Coeur

Difficile de mettre plus de 5, il ne se passe pas grand chose, mais les personnages sont attachants et le jeu est juste. Memory Lane décrit une jeunesse qui se retrouve dans la pop, perdue au milieu d'un drame du quotidien et bercée par la mélancolie. Je reproche surtout au film de ne pas avoir d'intrigue, les minutes passent comme dans la vie, so what ? NB : Je recommande de regarder les 17mn de bonus intitulées "Le cinéma de Mikhaël Hers vu par Luc Moullet" avant de voir le film. Luc... Lire l'avis à propos de Memory Lane

Critiques : avis d'internautes (12)
Memory Lane
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Memory Lane par Homlett

Cinématographiquement, au début, c'est carrément grotesque. Genre « Plus belle la vie ». Après ça s'améliore (ou on s'habitue) et disons que "ça passe". Autant dire donc qu'on n'ira pas pour ses qualités de mise en scène. Ni pour sa musique d'ailleurs ! Un genre de guimauve pseudo torturée (les personnages sont un peu musiciens sur les bords). Mikhaël Hers confesse pourtant une passion pour la... Lire l'avis à propos de Memory Lane

4
Avatar Homlett
5
Homlett ·
Critique de Memory Lane par Le Blog Du Cinéma

C'est beau comme une chanson des Beatles. Un peu de vague à l'âme. Un souvenir. Des amis se retrouvent au mois d'août dans la ville de leur enfance à côté de Paris. Les Grecs célébraient pendant ce mois, dans la forêt de Némée, les jeux néméens, et ici aussi il est question de forêts et de parcs où se retrouvent des amitiés. Juste pour être ensemble. Mikhaël Hers réalise un premier long métrage... Lire l'avis à propos de Memory Lane

2
Avatar Le Blog Du Cinéma
9
Le Blog Du Cinéma ·
Critique de Memory Lane par K1000

Memory Lane ressemble à une mosaïque de personnages tous animés par un sentiment de perte inexorable. Rien ne se passe. Mikhaël Hers filme l'ordinaire et les creux de la vie mis en relief par le mois d'août, mois d'attente par excellence ; mais, bercé par une mélodie minimaliste et pure, le spectateur est vite envahi par la nostalgie de ces moments de vie passés. Lire l'avis à propos de Memory Lane

2
Avatar K1000
7
K1000 ·
Ce sentiment de ce qui a été

Très joli premier film du français Mikhaël Hers, qui ne parlera sans doute pas à tout le monde, avec ses allures de caricature du film d'auteur à la française. Dans ce portrait de groupe faussement naturaliste, le fil narratif se révèle en effet très mince : ce qui prime c'est l'atmosphère ambiante, ouatée et mélancolique, qui passe notamment par l'image et une photo très travaillée.... Lire l'avis à propos de Memory Lane

4 1
Avatar Val_Cancun
7
Val_Cancun ·
Découverte
Critique de Memory Lane par Le_Monsieur_Poireau

Je ne suis pas allé au bout car je respecte le cinéma. Je me suis fait avoir par les bandeaux du DVD qui parlent de grand film. Alors qu'il s'agit en réalité d'une succession de scènes filmées à plat, caméra fixe avec des gens qui parlent dans le cadre. Parfois un contrechamp, fixe lui aussi. Toute l'histoire est dans les dialogues, ce qui pose une sacrée question sur l'écriture scénaristique.... Lire la critique de Memory Lane

Avatar Le_Monsieur_Poireau
3
Le_Monsieur_Poireau ·
Toutes les critiques du film Memory Lane (12)
Bande-annonce
Memory Lane
Vous pourriez également aimer...