Métamorphoses: La mythologie pour les nuls !

Avis sur Métamorphoses

Avatar Andika
Critique publiée par le

Il s’agit d’un film exigeant. D’habitude, les spectateurs peuvent être exigeants devant un film mais ici, c’est ce dernier qui en attend beaucoup du spectateur. Dès le début, on est plongé dans la nature et en silence. Dix longues minutes sans un seul dialogue. Il faut de l’audace pour proposer ce genre de chose et j’y adhère totalement. Ce début totalement silencieux peut rappeler des films comme 2001 de Kubrick ou encore Melancholia de Van Trier, je serai même capable de tenir encore plus longtemps sans dialogue. Ensuite, très rapidement, on arrive au moment de la rencontre ente Jupiter et Europe. Dans le mythe, Jupiter se métamorphose en taureau pour séduire Europe, ici, il prend la forme d’un camion… Dépaysant ! Et c’est ici que le film fonctionne à merveille. Il transpose des récits immémoriaux dans notre époque contemporaine. Mais cela fait sens, beaucoup plus sens que de mettre l’action dans une époque ancienne inconnue. Ici, le décalage entre les Dieux et les mortels et encore plus frappant, on a le choix de croire ou de ne pas croire. Hermaphrodite devient une sorte de nymphomane, Junon est une femme jalouse, qui a peu confiance en elle et traque les incartades de son mari, Jupiter est un séducteur qui n’en a jamais assez, Orphée est un philosophe, Bacchus est un homme frustré qui n’aspire qu’à être reconnu dans son caractère divin, et enfin, Europe est une jeune adolescente d’origine maghrébine qui s’ennuie dans son existence et aspire à autre chose dans notre France d’aujourd’hui. Rien de tel qu’un tel contexte pour être frappé en plein cœur par ces personnages. De plus, on sent à l’image tout le soin mis dans la photographie, tout le travail technique derrière. L’irruption de ces Dieux mythologiques dans l’époque contemporaine permet également de confronter les religions polythéistes et monothéistes, ainsi ce que l’on connait chez Ovide dans le mythe d’Hippomène comme étant le temple d’une divinité devient ici une mosquée. Jupiter fait la manche à la sortie d’une église, Oprhée prêche et j’en passe. Ainsi, les Métamorphoses d’Ovide qui se déroulent de nos jours, c’est une idée formidable, quand on fait le choix de croire aux mythes, de croire en ce film, en ces acteurs, lorsqu’on a envie de se sentir comme un enfant devant ces récits de la mythologie, ce film devient lui-même mythologie. Ce film est beau, touchant, poétique, sensuel. Il y a toutefois quelques faiblesses dans la narration, il est possible de décrocher, mais l’ensemble en vaut vraiment le coup et il serait vraiment très dommage de s’en priver.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 315 fois
2 apprécient

Autres actions de Andika Métamorphoses