Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Affiche Mia Madre

Critiques de Mia Madre

Film de (2015)

La file d’à côté.

Un rendez-vous manqué : c’est vraiment le sentiment ressenti à l’issue de la projection. Et de ne savoir comment rédiger cette critique, qui devrait plus évoquer la posture du spectateur que la qualité intrinsèque du film. Mia Madre, qui rend dingue la sainte trinité Cahiers/Positif/Télérama (ceci précisé sans sarcasme, dans la mesure où je lis régulièrement... Lire la critique de Mia Madre

44 17
Avatar Sergent Pepper
6
Sergent Pepper ·

Comment te dire adieu ?

Bon ! Commençons par le début : ma ville question ciné c'est de la grosse daube et mes concitoyens sont en majorité des cons. La preuve en est que pas grand monde dans la salle pour voir ce film lors de son avant-première. Ceci étant dit, il y a quand même quelques événements intéressant deci-delà chez moi. Les rencontres du film italien en est un. Arriver à accepter la maladie,... Lire la critique de Mia Madre

44 14
Avatar Rawi
8
Rawi ·

Maman, à quoi tu penses ? A demain

Étant une grosse feignasse, je ne ponds plus beaucoup de critiques mais arrivé au terme de ces 107 minutes, je ne pouvais faire autrement que de vous dire pourquoi il est OBLIGATOIRE de voir ce "Mia Madre". La première réflexion qui m'est venue à l'esprit à peine le générique de fin achevé a été la suivante : "Si je devais choisir... Lire la critique de Mia Madre

17 4
Avatar takeshi29
9
takeshi29 ·

Tout sur ma mère

Nanni Moretti était de retour à Cannes cette année en compétition officielle avec Mia Madre et ce, quatre ans après Habemus Papam. Le réalisateur mêle ici deux thèmes qui lui sont chers : le cinéma et le deuil, tout cela entremêlé entre fiction et réalité, entre humour et drame. Un film émouvant récompensé par le prix du jury œcuménique au 68e festival de Cannes. Ce prix, très solennel, a... Lire la critique de Mia Madre

17 2
Avatar eloch
8
eloch ·

L'amour en héritage

Le cinéma transalpin me cueille une nouvelle fois. Il avait fait pleurer tout Cannes l'an passé lors de sa projection en compétition - je rejoins, bouleversée, le cortège lacrymal. Après les Paolo - Sorrentino et Virzi... Lire l'avis à propos de Mia Madre

15 6
Avatar Brune Platine
9
Brune Platine ·

Silencio

Il y a deux réalisateurs, et en quelque sorte deux films dans Mia Madre. Une histoire triste, celle de deux quinquas -Margherita (M. Buy), réalisatrice, et son frère, Giovannni (N. Moretti) - qui voient partir inexorablement vers la mort leur mère qu'ils chérissent. Et parallèlement, un deuxième film, celui que Margherita tente difficilement de boucler. Les deux histoires sont... Lire l'avis à propos de Mia Madre

7 3
Avatar Théloma
9
Théloma ·

Penser à demain !

Pour qui ne se fierait qu’à la seule consécration de « Dheepan » pourrait penser que la sélection du Festival de Cannes 2015 devait être bien pauvre… Mais en fait, la délibération a du se passer un peu comme cette scène finale de « Indiana Jones et la dernière croisade » où Indi et son père devait trouver le fameux Graal parmi un ensemble de coupes toutes aussi disparates les unes que les... Lire la critique de Mia Madre

11 6
Avatar Fritz Langueur
10
Fritz Langueur ·

Souvenirs, rêves, réalité, ou rêves de souvenirs ?

Honnêtement je n'avais pas forcément super envie de le voir, Habemus Papam c'était sympa, mais sans plus, là le même foin semblait recommencer autour de ce film... et je dois dire qu'au début j'ai vraiment cru que j'allais détester, le film s'ouvre sur un générique (normal) sur fond noir qui dure plusieurs minutes... Arggh, franchement fallait oser quoi. Surtout que ça n'apporte rien, c'est... Lire la critique de Mia Madre

7
Avatar Moizi
7
Moizi ·

Cinexpérience#8

C’est dans le Club de l’Etoile, un ancien théâtre transformé en un petit cinéma cossu, qu’a eu lieu la 8ème édition du Cinexpérience. Le principe est simple et efficace, venir au cinéma sans savoir quel film sera projeté. Le spectateur s’en remet aux organisateurs. Chacun retenant son souffle lors des premières secondes du film, essayant de trouver le nom ou au moins le genre de l’œuvre... Lire l'avis à propos de Mia Madre

9 3
Avatar Vincent_Ruozzi
6
Vincent_Ruozzi ·

Les gens de Rome

Un film tout en maitrise et en finesse, qui aborde indistinctement et de façon entremêlée plusieurs sujets : la fin de vie, le monde du cinéma, la famille et les luttes sociales. Les personnages sont touchants, justes et d'une grande finesse psychologique pour ce qui est du personnage central, Margherita, femme moderne accomplie qui mène de pair sa vie professionnelle et familiale,... Lire la critique de Mia Madre

7 1
Avatar Marcus31
8
Marcus31 ·