Affiche Miami Vice, deux flics à Miami

Critiques de Miami Vice, deux flics à Miami

Film de (2006)

Body heat.

A force de visionnages je reste chaque fois plus ébloui par l’ampleur narrative et l’envergure formelle qui traversent le film à tel point que je considère aujourd’hui Miami Vice comme le Inland Empire du thriller urbain à savoir : un objet totalement libre, sans équivalent, inépuisable, un film dont on dira encore dans cinquante ans qu’il n’a jamais été égalé. C’est à mes yeux et de loin... Lire la critique de Miami Vice, deux flics à Miami

46 17
Avatar JanosValuska
10
JanosValuska ·

Dans la nuit noire de l'âme, il est toujours 3h du matin...

Sortie dans les salles l'été 2006 dans une indifférence déconcertante, boudé aussi bien par le public que par la critique, Miami Vice s'est souvent vu accuser à tort par son côté « ennuyeux », « mou », « sans énergie » par les mêmes qui encensent le vide abyssale des films d'appartements parisiens, les torches-culs que sont les prospectus sociaux filmiques ou encore le "saint crétinisme" des... Lire l'avis à propos de Miami Vice, deux flics à Miami

43 12
Avatar Tirry
10
Tirry ·

Critique de Miami Vice, deux flics à Miami par G_Savoureux

Plus que d'action, ce film traite de personnes complètement dépassées. La ville est trop vaste, les ennemis trop nombreux, trop bien organisés. Et pourtant tous s'efforcent de construire, sur ces bases pesantes, des relations humaines de confiance, d'amitié et d'amour. Plus les mailles de l'enquête se referment, plus les regards des protagonistes se perdent dans le flou des arrières plans. Les... Lire la critique de Miami Vice, deux flics à Miami

13
Avatar G_Savoureux
9
G_Savoureux ·

Consequences of Love.

L'Amérique, le pays où l'on sait le mieux faire des films, mais où l'on ne sait pas les regarder. À sa sortie en 2006, « Miami Vice : deux flics à Miami », attendu comme le nouveau chef-d'œuvre de Michael Mann, recevra un accueil tiède, certains le jugeant comme terriblement ennuyeux, d'autres le qualifiant de vulgaire parodie du cinéma de l'un des plus puissants réalisateur des années 1990.... Lire la critique de Miami Vice, deux flics à Miami

24 7
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
10
Kiwiwayne Kiwinson ·

Under the fridge.

Michael Mann fait partie de ces auteurs parvenus à un point de leur carrière où l’on ne sait plus trop quoi penser. Leur prestigieux passif permet une lecture plus attentive de leur œuvre, voire une tolérance démesurée à certains écueils ; mais elle peut aussi rendre ces derniers déraisonnablement impardonnables. Depuis Heat, Mann est du sérail, et... Lire l'avis à propos de Miami Vice, deux flics à Miami

26 9
Avatar Sergent Pepper
6
Sergent Pepper ·

Miami Vice

Avec Miami Vice, Michael Mann ne révolutionne pas son cinéma mais arrive à nous offrir un polar enivrant d’une classe visuelle déconcertante. A partir d’une histoire carrée et maitrisée ne présentant aucune complexité d’écriture, le réalisateur américain immerge son long métrage dans son propre univers pour magnifier l’environnement contemporain qui l’entoure ; et creuser encore plus son sillage... Lire la critique de Miami Vice, deux flics à Miami

18 5
Avatar Velvetman
8
Velvetman ·

Vice de procédure

Un film qui repose sur un duo de flic super rodé mais dans lequel (le duo) on ne voit jamais d'interaction, de complicité, d'amitié. On voit Colin Farrell et Jamie Foxx qui se contentent de porter des lunettes de soleil avec un air dur et sans la moindre expression, et ce tout le long du film. Des gravures de mode robotisées et sans intérêt pour lesquels ont ne ressent rien : ni peur, ni... Lire l'avis à propos de Miami Vice, deux flics à Miami

43 5
Avatar Plug_In_Papa
4
Plug_In_Papa ·

J'ai miné Crockett

Décidemment Mann c'est pas mon homme. Oui j’avais aimé Heat et son ambiance crépusculaire tendue du string, mais c’est pas pour autant que son label « testostérone by night », sous prétexte d'avoir marché une fois, doive se muer en réflexe de Pavlov à chaque occasion de prendre la caméra, et être validé systématiquement. La déclinaison du western urbain ad vitam c’est bien gentil, sauf quand ça... Lire l'avis à propos de Miami Vice, deux flics à Miami

50 47
Avatar real_folk_blues
2
real_folk_blues ·

Au delà des attentes.

Adapter une série aussi importante que Miami Vice comporte de grands risques. La série est un pan entier de la culture des années 80 et Sonny et Ricardo est un des duos les plus mythiques de la télévision. Je n'ai pas connu la série à l'époque de sa diffusion. Il a donc fallu que je regarde quelques épisodes majeurs avant de commencer cette critique pour pouvoir juger son adaptation sur le... Lire la critique de Miami Vice, deux flics à Miami

2
Avatar Elminster
7
Elminster ·

Vivez chaque jour, la vie est trop courte, le temps est une chance.

Adaptation cinématographique de la série télévisée Deux flics à Miami créée par Anthony Yerkovich en 1984 librement inspiré de l'épisode 16 de la première saison, Y a pas de sot métier (Smuggler's Blues). Aux manettes de ce thriller urbain numérique au budget considérable de 135 millions de dollars le propre producteur de la série TV, Michael Mann (Le Solitaire, Hacker) scénariste, producteur... Lire l'avis à propos de Miami Vice, deux flics à Miami

2
Avatar HITMAN
6
HITMAN ·