LA PETITE SECTE DANS LA PRAIRIE.

Avis sur Midsommar

Avatar littlebigJu
Critique publiée par le

Ari Aster est devenu en un long métrage (« Hérédité », sorti l’année dernière) l’un des plus grands espoirs du cinéma horrifique contemporain avec Jordan PeeleUs »).

Avec son premier film, le jeune cinéaste avait offert aux spectateurs un conte cauchemardesque et abyssal qui revisitait avec de certaines qualités le concept éprouvé de la maison hantée et du récit de possession. Pourtant tout n’était pas parfait loin de là, notamment une fin incroyablement baclée, mais il est clair qu’Aster est et sera un réalisateur à surveiller dans les années à venir.

Après un premier essai horrifique concluant, le jeune metteur en scène revient donc derrière la caméra avec « Midsommar », nom donné aux festivités du solstice d’été en Suède. Les bandes annonces laissaient présager une épopée baroque psychédélique cauchemardesque sur fond de rites païens.

Et bien, nous étions très loin du compte.

LA CRITIQUE À LIRE ICI SUR SCREENTUNE.

Avec « Midsommar », Ari Aster signe une œuvre intrigante, étouffante qui explore les affres de la psychologie humaine tout en repoussant les codes du genre grâce à une mise en scène inventive mais un brin prétentieuse.
Une proposition de cinéma risquée, maladroite dans sa seconde partie, portée par un scénario faussement simple et qui n’échappe pas aux clichés.
Reste la confirmation après ce second long métrage que les projets futurs du cinéaste américain seront à suivre de très près.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 452 fois
2 apprécient

Autres actions de littlebigJu Midsommar