Bande-annonce
Affiche Mirage de la vie

Mirage de la vie

(1959)

Imitation of Life

12345678910
Quand ?
8.0
  1. 3
  2. 4
  3. 9
  4. 10
  5. 38
  6. 117
  7. 226
  8. 342
  9. 210
  10. 141
  • 1.1K
  • 142
  • 1.1K

À New York, Lora Meredith jeune veuve et mère d'une fillette, Susie, veut se lancer dans la carrière d'actrice mais a du mal à joindre les deux bouts. Elle fait la rencontre d'Annie Johnson, une femme noire, également seule dans la vie avec sa fille Sarah Jane. Les deux femmes se lient d'amitié et...

Casting : acteurs principauxMirage de la vie
Casting complet du film Mirage de la vie
Match des critiques
les meilleurs avis
Mirage de la vie
VS
Une vie sans amour n'est qu'une pâle imitation de LA VIE

Quatre beaux portraits de femmes : Lora, jeune veuve, mère d'une fillette, Susie, comme elle blonde et ravissante, qui rêve de devenir actrice et peine à s'en sortir, sa servante noire et amie, Annie, mère elle-même d'une petite Sarah Jane si blanche de peau que la fillette ombrageuse et complexée donne le change, niant ses origines. Un monde de femmes dans lequel les hommes paraissent bien fades, à commencer par John Gavin : Steve Archer, prétendant attitré de Lora, étourdissante Lana Turner....

71 30
Avatar In_Cine_Veritas
3
In_Cine_Veritas
L'illusion d'un genre rebattu

Sorti en 1959, Mirage de la vie est le dernier mélodrame américain réalisé par Douglas Sirk. Dans l’Amérique conservatrice de la fin des années 50, le cinéaste d’origine danoise s’attache à traiter de la différence raciale. Un sujet qu’il caractérise par un duo de femmes, l’une est blanche et carriériste, l’autre est noire et servante. Malgré une indispensable re-contextualisation historique, Mirage de la vie n’est le réceptacle que d’un traitement... Lire l'avis à propos de Mirage de la vie

Critiques : avis d'internautes (21)
Mirage de la vie
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Critique de Mirage de la vie par renardquif

-ce film est très intéressant! c'est sensé être bon, d'abord parce que le réalisateur était bon, et puis parce que le film débute très bien... Mais mais mais, ça ne le fait pas, c'est bien trop "gentil", et étiré en longueur aussi du reste... on peut en tirer une petite conclusion : là où il n'y'aura pas d'élément perturbateur principal qui gêne la bonne marche du film lui-même et oppose... Lire la critique de Mirage de la vie

1 4
Avatar renardquif
2
renardquif ·
Découverte
L’adieu aux larmes

Douglas Sirk fait partie de ces réalisateurs dont le visionnage d’un ou deux films permet de définir une patte qu’on retrouvera sur l’ensemble de son œuvre. Inséparable du mélodrame dont il a fait les grandes heures à Hollywood, son cinéma obéit à une série imprescriptible de codes qui renvoient aussi à l’âge d’or des studios. Un pathos très affirmé, des situations de... Lire la critique de Mirage de la vie

10
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·
Tant qu’il y aura des femmes

Aux âmes aristocratiques, l'aspiration au bonheur des personnages de Mirage de la Vie pourra paraître plébéienne. D'aucuns diront que le malheur de vouloir être heureux n'est plus de mise dans le cinéma aujourd'hui. À d'autres, ce songe semblera une chimère féminine. On peut se demander si le film gagnerait encore la faveur du public si ses personnages principaux étaient masculins.... Lire l'avis à propos de Mirage de la vie

17 1
Avatar Thaddeus
10
Thaddeus ·
Imitation of life, true beauty.

Avec « Mirage de la vie », Douglas Sirk, cinéaste mésestimé de son temps, livre son chant du cygne, son apothéose, qui, bien des décennies plus tard, conserve des allures testamentaires en cristallisant une double ascension : l’une privée, l’autre public. Remake d’un film des années 1930, « Mirage de la vie » a beau figurer comme l’un des archétypes du genre du mélodrame, il s’en libère... Lire la critique de Mirage de la vie

16
Avatar Kiwiwayne Kiwinson
8
Kiwiwayne Kiwinson ·
L'art incroyable de l'illusion!

Dans la grande tradition américaine qui a construit sa légende depuis la nuit des temps,le mélo tient une place à part dans le mythe Hollywoodien.De ces années 50,propices à un grand bouleversement social pour les États-Unis au sortir de la guerre,émergera un genre encore balbutiant même si ancré dans son histoire.Ces drames,tout en revendiquant de façon formelle un caractère contestataire,n'en... Lire l'avis à propos de Mirage de la vie

10 2
Avatar Jack L'Eventreur
7
Jack L'Eventreur ·
Toutes les critiques du film Mirage de la vie (21)
Bande-annonce Mirage de la vie