Bande-annonce
Affiche Moi, Daniel Blake

Moi, Daniel Blake

(2016)

I, Daniel Blake

12345678910
Quand ?
7.2
  1. 18
  2. 22
  3. 58
  4. 127
  5. 294
  6. 746
  7. 1812
  8. 2086
  9. 943
  10. 291
  • 6.4K
  • 826
  • 4.5K

Pour la première fois de sa vie, Daniel Blake, un menuisier anglais de 59 ans, est contraint de faire appel à l’aide sociale à la suite de problèmes cardiaques. Mais bien que son médecin lui ait interdit de travailler, il se voit signifier l'obligation d'une recherche d'emploi sous peine de...

Casting : acteurs principauxMoi, Daniel Blake

Casting complet du film Moi, Daniel Blake
Match des critiques
les meilleurs avis
Moi, Daniel Blake
VS
Un homme de coeur dans un monde de fou

La droiture. Voici le mot - au sens propre comme au sens figuré - qui vient à l'esprit pour qualifier le personnage de Daniel Blake. Car il n'est pas question pour ce menuisier au chômage en lutte avec les services sociaux de baisser les bras, ni de mollir du genou. Daniel a beau avoir 59 piges et une longue vie de travail derrière lui, il n'envisage pas pour autant quelque inactivité que ce soit. Bien au contraire. Ken Loach nous le montre d'ailleurs dans un grand nombre de scènes...

35 13
Le vieux monsieur qui raconte tout le temps la même histoire

On connait tous un de ces vieux monsieurs qui racontent tous le temps la même histoire. Quand les feuilles commencent à tomber au début du mois de Novembre, pendant la première gelée d’un matin de décembre, sous les flocons de neige d’une soirée de février, réchauffé par les premiers rayons de soleil d’une fin d’après-midi d’avril, écrasé par la lourde chaleur d’une matinée de juillet, aux petits-enfants pendant les repas de famille, à ses amis quand il fait son tiercé accoudé au bar du PMU... Lire l'avis à propos de Moi, Daniel Blake

18 25
Critiques : avis d'internautes (161)
Moi, Daniel Blake
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
La honte et la colère

Je viens de voir "Moi, Daniel Blake", le dernier Ken Loach, honoré par une Palme d'Or au dernier festival de Cannes et conspué quasi unanimement par la critique, et en particulier celle de gauche.. et je me sens particulièrement en colère. Pas (seulement) contre le système destructeur que Loach dénonce vigoureusement dans son film, mais par... Lire l'avis à propos de Moi, Daniel Blake

120 43
Avatar Eric Pokespagne
7
Eric Pokespagne ·
Moi, Ken Loach....

Je vous demande pardon d'avoir décroché cette palme d'or qui aurait dû revenir à un véritable Artiste de l' esbroufe et de la pseudo subtilité niaise. Je m'excuse en m'aplatissant de vous avoir montré dans toute sa violence la réalité, avec les moyens qui étaient les miens. Oui parfois cela flirtait avec le ridicule ou le dérisoire, mais enfin la vie est-elle toujours si intelligente... Lire l'avis à propos de Moi, Daniel Blake

53 14
Avatar PhyleasFogg
8
PhyleasFogg ·
Le citoyen Daniel Blake

J'avoue m'être emballé à la vision de ce film. On peut reprocher plein de choses à Loach, mais faire une œuvre à caractère social est un exercice difficile. Dans En un combat douteux de Steinbeck, livre ô combien conspué à son époque, certains veulent utiliser un accouchement tragique pour servir la cause, alors que ce drame n'a rien à voir avec leur situation déjà injuste.... Lire la critique de Moi, Daniel Blake

16 14
Avatar ManuKat
8
ManuKat ·
"Une histoire simple !"

Le réalisateur britannique Ken Loach, nous assène une fois de plus un uppercut cinématographique dont on aura bien du mal à s’en remettre. On reste groggy bien au-delà du générique de fin, tant l’emprise émotionnelle de «I, Daniel Blake» est puissante. Pourtant, en toute humilité, Ken Loach filme le parcours d’un homme, Daniel Blake (époustouflant Dave Johns) ayant perdu son travail après une... Lire la critique de Moi, Daniel Blake

3
Avatar RAF43
9
RAF43 ·
Découverte
it's still raining stones, il pleut encore des pierres

Introduction : En 1989, Ken Loach nous livre un très beau film : "raining stones" - à savoir il pleut des pierres ... sur le peuple ouvrier sous Madame Thatcher : en effet cette dernière obtiendra des victoires pour redresser les bourses anglaises , les investissements, réduira les impôts des riches et le capitalisme respire. N'entrons pas dans de... Lire la critique de Moi, Daniel Blake

25 12
Avatar Bernard-Blaise Posso
9
Bernard-Blaise Posso ·
Toutes les critiques du film Moi, Daniel Blake (161)
Bande-annonce
Moi, Daniel Blake
Vous pourriez également aimer...