👉 27 mai : Mise à jour de notre journal de bord (qui devient hebdo)
Le bilan de la nouvelle version du site est accessible ici.

Ode à l'enfance et à la vie.
Réenchantement du monde inspiré par ses merveilles.
C'est toujours là même chose lorsque je regarde Tonari no Totoro: je me retrouve avec les larmes aux yeux sans trop savoir pourquoi. La force de la nature, la joie de l'enfance perdue puis retrouvée le temps d'un film, et la beauté du monde qui est là juste à côté de nous, facilement accessible en allant visiter cet arbre que l'on voit du pas de notre porte et qui contient en lui un condensé de la force du monde, de sa résilience tranquille et apaisée, et toute la magie qui manque parfois à nos vies, qui abrite sous ses racines notre ami, celui qu'on connait depuis toujours et qu'on a parfois oublié, notre voisin Totoro. Tout ça me percute en plein coeur comme une évidence simple, me laissant le soufle court.
Ce film si épuré qu'il ne s'y passe rien que la vie peut surprendre un spectateur qui s'est habitué aux intrigues les plus farfelues pour essayer de l'amuser. Mais on doit bien vite baisser les armes face à l'évidence de regarder un pur chef d'œuvre.

Je craque toujours plus ou moins au même moment, lors de cette scène ou Mei et Satsuki rêvent de la visite de Totoro, qui vient pour aider les graines qu'il leur avait donné à germer, et où s'en suit une cérémonie, une communion, un rituel auquel les deux sœurs participent qui voit un arbre gigantesque s'élever vers le ciel, ressemblant à s'y méprendre à un champignon atomique, si ce n'est que celui-ci apporte la vie plutôt que la mort. A chaque fois je suis bouleversé par les images magiques convoquées sur pellicules par ce bon génie qu'est Hayao Miyazaki combiné à la musique de Joe Hisaichi qui s'envole pour ne plus faire qu'un avec le vent. Et puis Mei et Satsuki se réveillent et constatent d'abord avec une pointe de déception que l'arbre géant qui surplombait leur maison invoqué la veille a disparu, puis de s'émerveiller de la pousse des graines. "C' était un rêve, mais c'était réel" s'exclament-t-elle avant de bondir de joie... et mon coeur de faire de même.
En une scène Miyazaki parle de tant de choses: de la force de vie plus forte que la mort, des rites nécessaires à notre humanité, de la force des rêves qui ne sont pas toujours réels mais qui n'en sont pas moins vrais, de la joie face à la création et la communion avec le monde et les autres. Et donc je craque et mes yeux s'humidifient, et mes lèvres ne peuvent que s'étirer en un sourire béat.

Le film jusqu'à la fin restera une ode à la vie, à la joie, à l'entraide, à la beauté, et même, peut-être, à la bonté du monde. On peut y rêver, en compagnie de Mei, Satsuki, le Chat-bus et Totoro, assis tous ensemble au sommet d'un arbre, tout en soufflant dans un instrument pour imiter le bruit du vent, en espérant qu'à notre réveil il en restera une petite trace qui pourra prendre racine.

Samu-L
10
Écrit par

Cet utilisateur l'a également mis dans ses coups de coeur et l'a ajouté à ses listes Réalisateur: Hayao Miyazaki, Top Fantasy au cinéma, Le meilleur de l'animation, Films vus ou revus en 2013 et When I feel like shit i watch these movies

il y a plus d’un an

26 j'aime

11 commentaires

Mon voisin Totoro
Before-Sunrise
10

Parce que j'ai 6 ans.

Totoro est sans doute mon Miyazaki préféré (avec Ponyo). Certes, il en a fait des plus classieux (Porco Rosso), des plus fouillés (Chihiro) ou des pleins de messages (Mononoké) mais celui-ci...

Lire la critique

il y a 11 ans

177 j'aime

51

Mon voisin Totoro
Sergent_Pepper
9

Evidence sur veillée.

J’ai souvent emmené mes enfants au cinéma, je les mets régulièrement devant un grand classique. C’est un moment important durant lequel je tente de leur ouvrir les yeux sur ce qui peut exister de...

Lire la critique

il y a 4 ans

154 j'aime

14

Mon voisin Totoro
Black_Key
10

Le bonheur est dans la forêt

Mon Voisin Totoro, c'est une perle de douceur d'1h30. C'est un film qui nous rappelle ce qu'est l'innocence, la beauté, l'insouciance. Mon Voisin Totoro, c'est une plongée dans le Japon des années...

Lire la critique

il y a 7 ans

128 j'aime

21

Star Wars - Le Réveil de la Force
Samu-L
6

Star Wars Episode VII: A New Hope Strikes Back

Divulgâchage épique dans ce billet!!! Au départ, j'avais décidé de pas intervenir. Je m'étais dis: " mon petit Sam, est-ce que ça vaut vraiment la peine de t'embarquer là dedans? Parce que tu sais...

Lire la critique

il y a 6 ans

284 j'aime

97

Joker
Samu-L
7
Joker

Renouvelle Hollywood?

Le succès incroyable de Joker au box office ne va pas sans une certaine ironie pour un film qui s'inspire tant du Nouvel Hollywood. Le Nouvel Hollywood, c'est cette période du cinéma américain ou...

Lire la critique

il y a 2 ans

226 j'aime

12

Monty Python - La Vie de Brian
Samu-L
10

I say you are Lord, and I should know. I've followed a few

On est en 1993, j'ai 15 ans (enfin plus ou moins), et je m'ennuie un peu en cette soirée d'hiver, je déprime pas mal aussi. J'allume la télévision et je zappe d'une série B à une série française...

Lire la critique

il y a 10 ans

194 j'aime

20