L'Enfance. Intacte.

Avis sur Mon voisin Totoro

Avatar Hypérion
Critique publiée par le

Mon voisin Totoro est un film simple et beau. Je crois qu'il n'y a pas grand chose à dire de plus mais je ne vais pas pouvoir m'en empêcher.

Mon voisin Totoro, c'est l'Enfance, intacte, qui vous revient le temps d'un visionnage. Cette époque douce où l'inconcevable allait de soi, où l'incongru était magique, l'inexplicable merveilleux, le mystérieux évident et joyeux... Où est passé cet âge où le moindre bosquet était une aventure, où un recoin poussiéreux dissimulait un trésor ? Depuis quand n'a-t-on pas couru pieds nus dans les fourrés sans s'inquiéter des écorchures, à guetter les têtards, à patauger dans les flaques, à s'asperger dans les ruisseaux ?

Le temps d'un conte signé Miyazaki San, on renoue avec ces émotions antiques en suivant Satsuki et Mei, gamines absolument craquantes, rayonnantes... Ainsi que leur nouvel ami, l'intriguant Totoro.

Le merveilleux allant de soi, l'émotion passe par des scènes simples et touchantes. Peu d'action en tant que tel dans ce film, même si, revenus à l'état de gamin en cours de séance, on renoue avec ces peurs démultipliées : décevoir quelqu'un qu'on chérit, perdre quelqu'un qu'on aime... Pas de grandes batailles ou d'enjeux cosmiques et pourtant le soulagement final est tout aussi intense.

Graphiquement, c'est sans surprise, Miyazaki livre des dessins de toute beauté avec une minutie dans les détails aujourd'hui révolue. La reconstitution de la flore, omniprésente à l'image, est magnifique. Une poésie réelle se dégage de ces grands arbres surmontés de nuages majestueux, de ces fleurs foisonnantes... Par dessus cela, la musique de Hisaishi est extraordinaire, cuivres, cordes et percussions pour accompagner chaque mouvement, chaque instant avec une maestria accomplie. La scène de la croissance accélérée des graines est une des plus belles jamais dessinées et mise en musique par les deux compères qui décidément, se sont bien trouvés.

On rit, on a les yeux qui brillent, on s'effraie, on s'inquiète, on sourit béatement, on est heureux. Je ne sais pas vous mais moi, la prochaine fois que je vois des glands qui traînent sur un sentier sous les frondaisons, je vais les suivre jusqu'à tomber sur l'esprit de la forêt pour lui faire un gros câlin....

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 5950 fois
252 apprécient · 6 n'apprécient pas

Hypérion a ajouté ce film d'animation à 5 listes Mon voisin Totoro

Autres actions de Hypérion Mon voisin Totoro