Affiche Monsieur Verdoux

Critiques de Monsieur Verdoux

Film de (1947)

Comédie de meurtres

Ce film est né d'une conversation entre Chaplin et Orson Welles en 1944, où suivant l'idée de ce dernier, Chaplin s'est inspiré du personnage de Landru, mais bien que l'action soit située en France et à Paris dans les années 30, ce n'est pas une reconstitution des faits de l'affaire Landru, mais un scénario libre où il put réaliser un film sans Charlot, passant de la comédie burlesque à la... Lire l'avis à propos de Monsieur Verdoux

25 15
Avatar Ugly
7
Ugly ·

C’est l’amer qui prend l’homme.

Film assez mal accueilli en son temps, et qui rompt clairement avec la filmographie la plus célèbre de Chaplin, M. Verdoux solde les comptes. Avec l’âge d’or d’un cinéma muet et du pantomime, tout d’abord, par une tragi-comédie assez ambivalente. Chaplin ne se refait pas, et son personnage inspiré de Landru garde ainsi une virtuosité qui s’inscrit dans le sillage du Charlot originel, mais au... Lire l'avis à propos de Monsieur Verdoux

34 4
Avatar Sergent_Pepper
7
Sergent_Pepper ·

« That’s business »

Si Monsieur Verdoux constitue sans aucun doute l’une des œuvres les plus importantes de la carrière de Charles Chaplin, c’est moins parce que le cinéaste et acteur y prend le contre-pied des rôles qu’il a l’habitude de jouer que pour la conversion d’énergie qu’il opère ici, à savoir exploiter une matière comique dans le cadre d’une peinture cynique et mortifère des sociétés... Lire l'avis à propos de Monsieur Verdoux

4 6
Avatar Fêtons_le_cinéma
9
Fêtons_le_cinéma ·

Crime Social

Tragi-comédie noire signée Charles Chaplin, Mr Verdoux est le premier film où il va abandonner son personnage de Charlot et surtout le symbole de son déclin populaire dans le pays de l'oncle Sam. Il était alors en pleine tourmente dans sa vie privée à cause d'un procès pour reconnaissance en paternité ainsi que des liaisons avec des femmes plus jeune que lui. Mr... Lire l'avis à propos de Monsieur Verdoux

11
Avatar Docteur_Jivago
8
Docteur_Jivago ·

"One murder makes a villain; millions, a hero. Numbers sanctify, my good fellow!"

Premier film de Chaplin débarrassé de son personnage de Charlot... sur une "idée" d'Orson Welles... et le résultat est assez sidérant tant il s'écarte de tout ce qu'on peut connaître de sa part par ailleurs, y compris en prenant en compte ce qu'il fera par la suite — Les Feux de la rampe et La Comtesse de Hong Kong par exemple. Le cadre faisant office de toile de fond très vague, à peine... Lire l'avis à propos de Monsieur Verdoux

4
Avatar Morrinson
7
Morrinson ·

Critique de Monsieur Verdoux par Selenie

On peut considérer ce film comme le premier drame film de Charles Chaplin sans son personnage de Charlot, et c'est aussi le premier film dont le scénario n'est pas de lui mais de Orson Welles (ce dernier sera crédité seulement pour l'idée !). Inspiré par l'affaire Landru Chaplin adapta l'histoire vis à vis de contexte de la crise de 1929 pour créer une certaine empathie vis à vis de son... Lire la critique de Monsieur Verdoux

9
Avatar Selenie
9
Selenie ·

Le monde-Chaplin

Mes deux dernières semaines ont été marquées par le génie de Chaplin. J'ai (re)découvert tous ses moyens et longs métrages (15 au total), presque dans l'ordre chronologique, en finissant ce mercredi par le merveilleux La Comtesse de Hong Kong. J'étais un peu craintif à l’idée d’écrire à son propos, car son cinéma dégage quelque chose d'à la fois trop grand (donc trop... Lire l'avis à propos de Monsieur Verdoux

15 7
Avatar Melaine_
10
Melaine_ ·

Landru par Chaplin

Un film remarquable, mélange particulièrement réjouissant de drame et de comédie. Charlie Chaplin prouve à nouveau quel monstre de talent il était, aussi doué pour faire jaillir des trouvailles qu'émouvoir. Quelques scènes sont splendides et le ton d'ensemble particulièrement subtil, intelligent. Une œuvre importante, portée par des dialogues brillants et un final remarquable, bien que... Lire l'avis à propos de Monsieur Verdoux

5 2
Avatar Caine78
9
Caine78 ·

Critique de Monsieur Verdoux par Johannes Roger

Adaptation libre de la vie de Landru, ce film contient plus d’un point commun avec la version que Chabrol réalisera quelques années plus tard. Le récit est dans l’ensemble assez cynique et ironique, un ton inhabituel chez Chaplin, il ouvrait là une nouvelle voie dans son œuvre qui culminera avec le réjouissant jeu de massacre de « Un roi à New York ». L’humanisme de l’auteur ressurgit tout de... Lire l'avis à propos de Monsieur Verdoux

4 5
Avatar Johannes Roger
8
Johannes Roger ·

Soupcon d'empathie pour un tueur en série

Quelle claque ! Il fallait vraiment tout le talent de Charlie Chaplin pour arriver à provoquer de l'empathie pour un tueur en série ! D'ailleurs on ne voit jamais les crimes, le film préférant insister sur ses ratages et ses gaffes verbales ou gestuelles, et à ce propos la scène du bateau est un pur moment de bonheur, la scène du mariage qui tourne au burlesque ("j'ai perdu mon sandwich") en... Lire la critique de Monsieur Verdoux

4 1
Avatar estonius
9
estonius ·