👉 On vous partage notre 1er bilan de la nouvelle version de SensCritique.
Continuez à suivre l'avancée du site sur journal de bord.

Critiques de Moonlight

Sergent_Pepper
7

Boyz'n the Hood for love.

Lorsqu’un film est déséquilibré, c’est souvent parce qu’il finit par s’essouffler, ne tient pas ses promesses initiales ou retrouve les rails d’un formatage qu’il ambitionnait de quitter. Plus rares...

Lire la critique

il y a 5 ans

mymp
8
mymp

Va, vis et deviens

Au clair de lune, les garçons noirs paraissent bleu, et dans les nuits orange aussi, quand ils marchent ou quand ils s’embrassent. C’est de là que vient, de là que bat le cœur de Moonlight, dans le...

Lire la critique

il y a 5 ans

JérémyMahot
4

Un scénario lunaire

Moonlight, comme son personnage principal, a du mal à se situer : le film de Barry Jenkins se présente d'abord comme un témoignage social, à vif, caméra à l'épaule dans le style des frères Dardenne,...

Lire la critique

il y a 5 ans

Multipla_Zürn
4

Critique de par Multipla_Zürn

Barry Jenkins sait construire des scènes (celle du restaurant, notamment, est assez singulière, déployant le temps dans l'espace via le désir et ses multiples incarnations, à savoir la nourriture, la...

Lire la critique

il y a 5 ans

Plume231
3
Plume231

La seule chose à retenir : la bourde la la landienne !!!

Les vannes de Jimmy Kimmel, les très nombreuses piques anti-Trump de la part de Kimmel et des différentes stars qui ont défilé sur scène, des noirs récompensés à profusion pour tenter de faire...

Lire la critique

il y a 5 ans

EricDebarnot
9
Eric BBYoda

Le Bleu est une Couleur Chaude

Combien de temps depuis que je n'avais pas vécu une telle "expérience" cinématographique ? Depuis les derniers Pialat ? Ou plus loin encore, Cassavetes ? Voilà à quel niveau se situe le cinéma de...

Lire la critique

il y a 5 ans

Fritz_Langueur
10

Bleu comme l'enfer !

Il y a une religiosité très prégnante dans « Moonlight », non pas celle dune quelconque croyance, mais celle de la spiritualité. A l’image d’un retable surmontant l’autel de la vie, nous avons trois...

Lire la critique

il y a 5 ans

Pierre_Leroy_De
8
Pierre Leroy

"In moonlight, black boys look blue."

Rien de tel pour écrire un avis sur Moonlight que de l'écrire à minuit. En début d'année je me suis fixé l'objectif d'une critique par film mais c'est une grossière erreur de ma part car j'ai réalisé...

Lire la critique

il y a 5 ans

Juliette-Cinoche
10

" Té le seul homme qui m'ait touché "

Cette petite phrase qui semble banale, et qui signe la fin de l'histoire, est comparable au choc provoqué par un barrage qui s'effondre... un torrent de larmes s'en suit ! l'émotion est...

Lire la critique

il y a 5 ans

Tonto
5
Tonto

Noirs désirs

Trois étapes de la vie de Chiron, un Noir américain homosexuel qui a du mal s’accepter comme tel. On veut bien faire tous les efforts du monde, mais il faudrait qu’en face, on y mette un peu du...

Lire la critique

il y a 5 ans