Affiche Moonraker

Critiques de Moonraker

Film de (1979)

James Bond. You appear with the tedious inevitability of an unloved season.

James Bond enquête sur le vol de la navette spatiale Moonraker. Il découvre qu'Hugo Drax, le milliardaire constructeur de la navette, a un projet bien spécial : l'extinction de la race humaine sur Terre grâce à un gaz lancé depuis une station spatiale. A Bond et à Holly Goodhead, une charmante scientifique en aérospatiale et agent de la CIA, de l'en empêcher. Voici donc l'épisode qui... Lire la critique de Moonraker

22 2
Avatar Jackal
7
Jackal ·

"Touche le fond mais creuse encore "

Onzième mission pour l'agent britannique 007 et on pensait, après la dixième, que la saga sous Roger Moore était enfin lancée, mais elle tombe bien bas avec Moonraker, qui envoie Bond si haut dans l'espace. Là c'est terrible, on retombe dans les travers des deux premiers opus post-Sean Connery, mais en pire. L'humour est encore plus gênant, le scénario n'a aucun sens, la réalisation... Lire l'avis à propos de Moonraker

29 4
Avatar Docteur_Jivago
2
Docteur_Jivago ·

Itinéraire d'un comique raté.

Si aujourd'hui on parlait un peu du Bond de Moore. Ah ce sacré Roger, dire que c'était l'un des choix de Fleming pour incarner Bond dans le tout premier film, mais vu que notre cher Roger a préféré jouer au saint plutôt qu'avec eux, il a refusé le job. Mais comme on a de la chance hein, Roger est de nouveau d'actualité en 1973, après la 2ème retraite de Sean Connery et est cette fois-ci engagé.... Lire l'avis à propos de Moonraker

28 11
Avatar Bondmax
3
Bondmax ·

James débande.

Pas évident pour un reliquat de la Guerre Froide , macho et un peu con, de cohabiter avec les étoiles. Le temps qui passe fait des ravages et James Bond est comme nous tous, il ne rajeunit pas. Il a perdu depuis un moment déjà sa petite gueule toujours prête à lâcher une Connery ou deux et il ne roule plus des biceps dès qu'il y a une nana qui passe dans son périmètre. Il lève un sourcil.... Lire la critique de Moonraker

39 13
Avatar DjeeVanCleef
3
DjeeVanCleef ·

La meilleure parodie de James Bond... est un épisode de James Bond.

Avec du recul, on pourrait se dire que Johnny English n’est pas la meilleure parodie de James Bond. Le titre pourrait être remporté par Moonraker, tant l’esprit de ce dernier s’évertue à tirer vers le bas une franchise qui s’essoufle (sans parler de Roger Moore qui commence à avoir quelques rides). Dès le début, on est mort de rire, tant le film tend vers le nanar cher. Une navette arrimée à un... Lire la critique de Moonraker

20
Avatar Voracinéphile
8
Voracinéphile ·

Licence to Kitch !

Cette onzième mission, aussi étrange soit-elle, n'est pas totalement mauvaise. Bond doit ici enquêter sur la disparition d'une navette spatiale Moonraker. Kitch, atypique, nanardesque, ce 11e opus va également envoyer 007 dans l'espace (histoire de surfer sur la mode du space opera). S'il est fort critiqué (et ça peut se comprendre), ce dernier opus de Lewis Gilbert... Lire la critique de Moonraker

11
Avatar Rcan
7
Rcan ·

Emmenez-moi encore au septième ciel James !

Moonraker/Entourloupe dans l'azimut est d'abord un roman d'espionnage de l'écrivain britannique Ian Fleming, publié en 1955. C'est le troisième volume ayant pour héros James Bond après Casino Royale & Vivre et laisser mourir. Le roman a été très librement adapté au cinéma en 1979 sous le titre de Moonraker, ce onzième chapitre de la célèbre saga est produit par le producteur Albert R.... Lire la critique de Moonraker

12 10
Avatar HITMAN
7
HITMAN ·

OSS 117

Onzième volet de la saga 007, Moonraker est sans doute le film le plus étrange de la saga. Cette fois-ci, James Bond est chargé d’enquêter sur la disparition de la navette spatiale américaine Moonraker. Lewis Gilbert est de retour derrière la caméra. Il est toutefois assisté d’un nouveau chef opérateur, Jean... Lire l'avis à propos de Moonraker

11 6
Avatar Stark_07
6
Stark_07 ·

En apesanteuuuur (air connu).

Contrairement à ce qui fut annoncé à la fin de "L'espion qui m'aimait", la onzième aventure de James Bond n'aura finalement pas été "Rien que pour vos yeux", mais "Moonraker", suite au succès surprise de "Star Wars", les producteurs souhaitant bien évidemment surfer sur cette vague en adaptant très vaguement le roman de Ian Flemming. Avec son saut en parachute préfigurant celui de "Point... Lire la critique de Moonraker

14 1
Avatar Gand-Alf
5
Gand-Alf ·

James Bond dans les étoiles

Par souci de suivre la mode Star Wars, James Bond se transforme en agent du cosmos en 1979 ; une véritable pignolade relevant plus de l'auto-parodie que du film d'espionnage à suspense, et qui amorçait la dégringolade des Bond de Roger Moore. Ian Fleming a dû se retourner dans son tombeau devant ces pitreries spacio-fantaisistes hors de propos de son héros. Il est clair que... Lire l'avis à propos de Moonraker

8
Avatar Ugly
6
Ugly ·