Affiche Mulholland Drive

Critiques de Mulholland Drive

Film de (2001)

L'Interprétation du rêve

Il est tellement aisé de passer à côté du cinéma de Lynch, ne faisant qu'observer le visible sans en percer l'épaisseur. Il est si facile de rejeter l’œuvre, de refuser de se laisser prendre dans la toile de la confusion, dans l'illusion onirique à laquelle on apporte bien souvent que peu de crédits. Il est également si évident d'en sortir avec un violent mal de crâne, comme l'âme violée par... Lire l'avis à propos de Mulholland Drive

107 17
Avatar Fosca
10
Fosca ·

Les Clés d'un songe

Mulholland Drive débute par un rêve qui va se prolonger pendant près de deux heures. Le spectateur devra attendre la dernière demi-heure du film pour entrevoir un début d'explication. Cette seconde partie revient sur les souvenirs de Diane, les restes diurnes qui deviendront le matériel du rêve. Un rapport de signifié à signifiant s'établit entre les deux parties du film. David Lynch... Lire la critique de Mulholland Drive

439 200
Avatar Pat_Monkey
10
Pat_Monkey ·

Dans la magie de l'illusion s'étire l'hérésie de la réalité.

Sombre, nébuleux, Mulholland Drive navigue en eaux troubles dans une mélopée cynique entre rêve et réalité, crimes passionnels et rédemption qui s'étiole vers le firmament pour dépeindre un monde hollywoodien aux multiples visages ; presque monstrueux de cruauté où les sourires disparaissent pour engendrer des larmes de désespoir. Alors que Lire la critique de Mulholland Drive

102 5
Avatar Velvetman
10
Velvetman ·

Critique de Mulholland Drive par Gérard Rocher

En pleine nuit sur la petite route de Mulholland Drive, située en surplomb de Los Angeles, un accident de la circulation se produit. La survivante, Rita, est une femme séduisante qui parvient à regagner la ville et à s'y cacher mais visiblement le choc qu'elle a subi l'a rendue amnésique. Au même moment Betty arrive à Los Angeles avec le fol espoir de conquérir Hollywood. En entrant... Lire la critique de Mulholland Drive

124 30
Avatar Gérard Rocher
9
Gérard Rocher ·

“It’s no longer your film”

Mulholland Drive est un lieu emblématique d’Hollywood, une route passant par une colline du haut de laquelle on nous offre un surplomb sur la ville et ses artères lumineuses. L’une d’elle, saignée particulièrement intense, semble donner une direction obliques aux différents protagonistes qui l’observent. Mais ce surplomb n’omet jamais d’intégrer dans son champ la végétation qui... Lire l'avis à propos de Mulholland Drive

105 7
Avatar Sergent Pepper
9
Sergent Pepper ·

"Fais riche un autre amour et souviens-toi du mien"

Porte ta vie ailleurs, ô toi qui fus ma vie ; Verse ailleurs ce trésor que j’avais pour tout bien. Va chercher d’autres lieux, toi qui fus ma patrie, Va fleurir, ô soleil, ô ma belle chérie, Fais riche un autre amour et souviens-toi du mien. Alfred de Musset Le film débute à la manière d'un thriller, intrigue rapidement et pourtant part d'un postulat... Lire l'avis à propos de Mulholland Drive

73 14
Avatar Westmat
10
Westmat ·

Deux anges à Hollywood

Comme en attestent les mille exégèses qu'il a suscitées et l'influence considérable qu'il exerce depuis le coup de tonnerre de sa sortie, voici peut-être le seul chef-d'œuvre contemporain digne d'un Vertigo ou d'un 2001. À mes yeux, c'est le plus beau film du monde, une œuvre suprêmement... Lire la critique de Mulholland Drive

54 22
Avatar Thaddeus
10
Thaddeus ·

Critique de Mulholland Drive par Christophe

Mulholland Drive, j'ai dû le voir une demi-douzaine de fois. Les deux-trois premières, sans vraiment comprendre ce qu'il se passait ni le pourquoi du comment du twist. Peu importe, Lynch l'assume et l'explique, il n'est pas forcément nécessaire de comprendre ce qu'on voit/entend pour ressentir des choses. Et même sans savoir où Lynch m'amenait, j'ai adoré l'ambiance, grâce à l'image, bien sûr... Lire la critique de Mulholland Drive

52 12
Avatar Christophe
10
Christophe ·

Passage de Film à Oeuvre d'art

Pour moi c'est bien plus qu'un film, c'est une véritable oeuvre d'art. Je m'explique. Quand on voit un film de David Lynch comme Mulholland Drive (ou encore Eraserhead) il y a deux réactions spontanées qui ressortent. - J'ai rien compris c'était vraiment pourris. - J'ai rien compris c'était génial. En effet, je met au défi quelqu'un de comprendre ce film du premier coup... mais là n'est pas la... Lire l'avis à propos de Mulholland Drive

51 23
Avatar Tallowisp
10
Tallowisp ·

Sous la surface

! SPOILER ! A la toute fin du film, on découvre que le personnage joué par Naomie Watts et qui s'appelait jusqu'à présent Betty est en réalité la fameuse Diane qui habite la maison où se trouve un cadavre. Comment expliquer cet ultime mystère ? En fait tout s'explique dès lors que l'on admet que toute la première partie du... Lire la critique de Mulholland Drive

20 10
Avatar Théloma
10
Théloma ·