Au nom du père

Avis sur My Left Foot

Avatar Konika0
Critique publiée par le

Christy Brown est un artiste-peintre ainsi qu’un poète. Mais le début de sa vie ne traçait pas du tout ce chemin. Il est en effet né avec une paralysie cérébrale. Concrètement, il avait beaucoup de mal à se mouvoir et tout le monde, y compris sa famille, le croyait handicapé mental. C’est une histoire vraie que Sheridan choisit pour sa première réalisation. C’est l’occasion pour lui de se lancer sur un thème qui le suivra sur l’ensemble de sa filmographie ou presque. Ainsi, Le film décrit les rapports complexes d’un triangle pour pourrait presque qualifier d’amoureux. Comment le petit Christy peut-il gagner l’amour et l’affection de son père ? Comment peut-il rendre sa famille fière qu’il porte le même nom qu’elle ? Le film est touchant par son thème mais aussi et surtout par l’interprétation du personnage principal par le jeune Hugh O’Connor et le moins jeune Daniel Day-Lewis. La réalisation se veut académique et assez descriptive, à l’image du cinéma de Sheridan. En toile de fond, on perçoit la fibre sociale de l’auteur dans la manière de représenter cette classe ouvrière irlandaise des faubourgs de Dublin. Une performance à ne pas rater.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 134 fois
Aucun vote pour le moment

Autres actions de Konika0 My Left Foot