Bande-annonce
Affiche Mysterious Skin

Mysterious Skin

(2004)
12345678910
Quand ?
7.7
  1. 40
  2. 34
  3. 62
  4. 130
  5. 285
  6. 775
  7. 2163
  8. 3285
  9. 1716
  10. 666
  • 9.2K
  • 1.2K
  • 5K

A 8 ans, Brian se réveille dans la cave de sa maison, le nez en sang, sans aucune idée de ce qui a pu lui arriver. Sa vie change après cet incident.

Casting : acteurs principauxMysterious Skin

Casting complet du film Mysterious Skin
Match des critiques
les meilleurs avis
Mysterious Skin
VS
E.T. won't come back.

Il était une fois deux enfants dont les vies furent brisées. Cela se passa pendant un été. Un curieux homme était entré dans leurs vies et en ressortit non sans dommages. Le premier enfant oublia et se prit à rêver à des vaisseaux spatiaux et à de petits hommes verts. Le second se souvint et s'offrit à de nombreux hommes, en quête de souvenirs. Et puis, les deux garçons se retrouvèrent. Se lancer sur un sujet aussi délicat que la pédophilie, d'autant plus quand un étrange amour naît entre le...

65
Un regard, un grand sourire et des yeux concupiscents: palpitant par avance des corruptions fraiches

Quelques bons enchaînement de séquences, un film original, un bon acteur, ne rattrapent malheureusement pas ce film qui semble inutile et vomitif. Peut-être que si le scénario avait été plus complexe, peut-être que si j'avais eu en moi des germes masochistes j'aurai pu apprécier ces successions de scènes crues, de personnages plus ou moins malsains ... Ce n'est pas le cas ... Ps : Bon Neil est bon (les versions 8 ans et jeune adulte), c'est le seul point positif Edit : Après réflexion, le... Lire la critique de Mysterious Skin

15 26

PostsMysterious Skin

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (155)
Mysterious Skin
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Rêveries mélancoliques

Servi par une musique absolument géniale qui donne au film toute sa puissance atmosphérique et mélancolique, Mysterious Skin fait parti de ces films parlant de la jeunesse avec une touche de mystère et d'originalité. Avec sa puissance mélancolique, son atmosphère éthérée, son ambiance mystérieuse, il raconte avec au fond beaucoup de finesse une histoire assez glauque. Le sujet est, si on y... Lire l'avis à propos de Mysterious Skin

5
Avatar Sophia
9
Sophia ·
Découverte
Une figure du mal

J'avais posté l'article suivant, à l'époque - ça peut être repris ici : En allant voir le dernier Araki, je m'attendais à être troublé. Je n'y ai rien appris que je ne savais déjà, ni sur moi, ni sur les sujets dont il traite. Enfin... Si. Il y a loin des savoirs théoriques aux existences. Araki ne démontre pas. Il déroule les bobines de ce qu'il faut bien appeler des destins : deux trajets... Lire l'avis à propos de Mysterious Skin

78 4
Avatar Kliban
9
Kliban ·
"The summer I was 8 years old"

Il semble heureux. Tête inclinée, ses yeux remplis d’étoiles, il voit pleuvoir des céréales. Quel bonheur. A ce moment-là, Neil n’était qu’un garçon comme un autre, innocent et qui profitait des affres de son enfance. Mais ça c’était avant l’acte qui marquera une vie, une existence. Puis grandir s’avérera une étape délicate par bien des égards. Cette nuit-là, c’est son regard sur le monde, sa... Lire la critique de Mysterious Skin

48 4
Avatar Velvetman
10
Velvetman ·
Oblivion

De Gregg Araki je n'avais vu que Kaboom qui est une énorme bouse selon moi. J'avais depuis blacklisté le cinéaste mais l'avait étiqueté d'un 'Regarde la moyenne éclaireurs de Mysterious Skin tout de même'. Une flopée de bonnes notes, malgré le 1 de Dream avec qui je raisonne souvent en sens inverse ('il n'aime pas donc c'est probable que j'apprécie'). Un indicateur très utile, merci Dream. J'ai... Lire l'avis à propos de Mysterious Skin

61 6
Avatar Ragnarök
8
Ragnarök ·
Celui qui croyait au fiel, celui qui n’y croyait pas.

Pour qui connait un peu l’univers de Greg Araki, les couleurs acidulées qui ouvrent son film ne sont guère surprenantes : elles renvoient à cet univers adolescent et kitsch qu’il a l’habitude de déployer, et pour lequel l’adhésion est soit totale, soit aussi radical le rejet. Pourtant, le vocabulaire de l’enfance, d’une culture queer et d’une naïveté assumée... Lire l'avis à propos de Mysterious Skin

58 24
Avatar Sergent Pepper
7
Sergent Pepper ·
Toutes les critiques du film Mysterious Skin (155)
Bande-annonce
Mysterious Skin
Vous pourriez également aimer...