Chronique de la psychopathie ordinaire

Avis sur Night Call

Avatar Agyness-Bowie
Critique publiée par le

Juste quelques mots pour ne pas répéter ce que mes éclaireurs ont très bien dit.
Comment ne sommes-nous pas dégoûtés de l'horreur de ce qui se projette au moment où se projette le film ?
Simplement parce que le film "Nightcrawler" (bien préférable à Night Call) nous montre, tout en douceur, le glissement de la structure de cette personnalité dans son registre le plus socialement adapté. La femme flic ne manquera pas de le lui dire du reste.
Le film nous présente un lointain petit cousin de Buddy ACKERMAN ("Swimming with sharks"), le petit fils de Mrs DANVER ("Rebecca").
La relève est assurée chez les pervers psychopathes domestiques.
Que penser de cela ? Qu'il faut en avoir peur et fuir. Au service de mon propos un Jake Gyllenhaal méconnaissable, dépourvu de moindres clignements de paupières, aussi solitaire et sec qu'une machine. l'amour n'existe pas chez lui, il veut il demande il exige avec calme et sérénité et il obtient bien évidemment.
Maintenant que vous êtes avertis .....
Bonne séance :)

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 259 fois
2 apprécient

Agyness-Bowie a ajouté ce film à 4 listes Night Call

Autres actions de Agyness-Bowie Night Call