Vivez toutes les émotions du cinéma avec Orange

Bande-annonce
Affiche Nobody Knows

Nobody Knows

(2004)

Dare mo shiranai

12345678910
Quand ?
8.0
  1. 6
  2. 9
  3. 12
  4. 31
  5. 76
  6. 207
  7. 753
  8. 1359
  9. 776
  10. 284
  • 3.5K
  • 553
  • 5.3K

4 enfants vivent avec leur mère à Tokyo. Ils sont tous de pères différents et ne sont jamais allés à l'école. Un jour, leur mère disparaît.

Casting : acteurs principauxNobody Knows

Casting complet du film Nobody Knows
Match des critiques
les meilleurs avis
Nobody Knows
VS
Nobody Home

Premier Kore-Eda. Je ne voulais pas m'étaler vu que tout le monde a déjà parfaitement tout dit mais il donne très envie d'être bavard, sans pour autant crier au génie, parce qu'il marque là où on ne l'attend pas et sait remuer sans tirer aux larmes ce qui est un véritable exploit pour ce type de film minimaliste présentant une langoureuse descente dans la misère. Pas submergé donc, et le film ne tient pas à le faire ce qui le sauve à maintes reprises, mais indéniablement remué par cette...

52 8
Si j'aurais su, j'aurais pas venu.

Il ne suffit pas d'évoquer un sujet grave et susciter l'émotion pour faire un bon film. Certes, le propos est sérieux et montre une dure réalité infligé à ces enfants. Mais après? Malheureusement, c'est tout ce que le film a à proposer. Deux heures interminables pour nous montrer des scènes de vie sensées toucher le spectateur. Et que dire des longs plans fixes vides de sens qui n'ont d'autres but que de tenter de faire appels aux larmes. Aucune signification justifiant ce qui nous est... Lire la critique de Nobody Knows

3 1

PostsNobody Knows

Vous avez une anecdote, une vidéo/photo ou une simple question sur ce film ?
Critiques : avis d'internautes (69)
Nobody Knows
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Au regard des enfants

Filmer l’enfance a toujours été un défi particulièrement délicat ; entre la niaiserie condescendante et un regard d’adulte dénué d’authenticité, le point d’équilibre se fait forcément en réglant la question du point de vue. C’est là le parti-pris de Nobody Knows, qui évacue presque d’emblée la figure parentale pour se mettre au diapason de ce monde flou et fragile... Lire l'avis à propos de Nobody Knows

48 3
Avatar Sergent Pepper
8
Sergent Pepper ·
Cachés

Première image, le profil pur d'un jeune garçon envahit l'écran : longs yeux étirés vers les tempes, type asiatique mâtiné d'orient, beau et grave, presque trop... Une image vite relayée par la vision plus prosaïque d'un gamin, à la sortie du supermarché, trimballant des sacs plastiques dans un Tokyo affairé et bruyant. Car Akira, du haut de ses 12 ans... Lire la critique de Nobody Knows

167 91
Avatar Aurea
9
Aurea ·
Critique de Nobody Knows par klauskinski

Nobody knows travaille sur la durée, la répétition, on pourrait presque dire la scansion, plongeant le spectateur dans un rythme particulier, qui peut sembler à certains agaçant par la lenteur revendiquée et parfois dogmatique de l'entreprise. Mais la récurrence de certaines images (la rue, l'escalier, la magasin), la langueur enveloppant la vie de cette fratrie livrée à elle-même, abandonnée... Lire la critique de Nobody Knows

54 3
Avatar klauskinski
8
klauskinski ·
L'enfance dans une valise

C'est un Kore-eda relativement jeune et se cherchant encore qui tourne en 2004 Nobody Knows, film dans lequel on retrouve déjà son grand thème de prédilection, dans la veine de son aîné Ozu: la famille. Et comme dans Tel père, tel fils (mais avec nettement moins de maîtrise), Lire l'avis à propos de Nobody Knows

2
Avatar Marlon_B
7
Marlon_B ·
Découverte
Gosses de Tokyo

Avec "Nobody Knows", Kore-eda surprend et déçoit quelque peu. Après des premiers films flirtant avec l'exercice de style, singuliers et témoignant d'une vraie vision du cinéma, notre homme semble rentrer dans le rang en adoptant un classicisme pour le moins perturbant. Perturbant pour moi, en tout cas, même si une telle conversion a forcément facilité la diffusion de l’œuvre auprès du grand... Lire la critique de Nobody Knows

31 7
Avatar Kalopani
8
Kalopani ·
Toutes les critiques du film Nobody Knows (69)
Bande-annonce
Nobody Knows