Secrets de famille

Avis sur Nowhere Boy

Avatar Aurea
Critique publiée par le

C'est un nouvel éclairage de John Lennon que nous propose pour son premier long-métrage la cinéaste Sam Taylor-Wood en se penchant sur l'enfance puis l'adolescence, dans les années 1950, du futur chef de file des Beatles.

Secrets de famille et blessures intimes vont marquer l'enfant, lui forgeant une personnalité tourmentée, passionnée, impulsive, tiraillé qu'il est entre deux femmes aussi dissemblables l'une que l'autre, deux soeurs que leur amour pour John a séparées : Julia, sa mère, femme-enfant exubérante et démonstrative, aimante mais un peu irresponsable, et Mimi, une tante sévère et pudique qui l'a élevé et l'adore sans pouvoir le lui montrer.

Une fois encore Kristin Scott-Thomas se révèle très convaincante aux côtés de l'excellente Anne-Marie Duff, Aaron Johnson, lui, campant avec sensibilité et conviction un garçon à fleur de peau, un écorché vif, amoureux de la musique, passion que lui a transmise une mère à laquelle il ne pardonne pas de l'avoir abandonné.

On comprend mieux à la lumière de ce film la véritable personnalité d'un musicien dont les fêlures de l'enfance furent aussi les vraies richesses, c'est tout le mérite de cette première réalisation aussi imparfaite soit-elle.

Et vous, avez-vous apprécié la critique ?
Critique lue 1079 fois
17 apprécient · 5 n'apprécient pas

Aurea a ajouté ce film à 2 listes Nowhere Boy

Autres actions de Aurea Nowhere Boy