Bande-annonce
Affiche Nuits blanches à Seattle

Nuits blanches à Seattle

(1993)

Sleepless in Seattle

12345678910
Quand ?
5.8
  1. 31
  2. 73
  3. 158
  4. 373
  5. 877
  6. 1273
  7. 857
  8. 307
  9. 62
  10. 40
  • 4.1K
  • 63
  • 852

Une journaliste fleur bleue entend la voix d'un homme solitaire dans une émission de radio. C'est le début d'une grande histoire d'amour compliquée.

Casting : acteurs principauxNuits blanches à Seattle
Casting complet du film Nuits blanches à Seattle
Match des critiques
les meilleurs avis
Nuits blanches à Seattle
VS
Quand Sam rencontre Annie

Scénariste de Quand Harry rencontre Sally, Nora Ephron passe derrière la caméra pour raconter une autre histoire d'amour très singulière, elle ne peut s'empêcher de lorgner vers le film réalisé par Rob Reiner, et d'employer les mêmes recettes mais en variant les situations. En effet, si Harry et Sally ne cessaient de se rencontrer avant de réaliser qu'ils étaient faits l'un pour l'autre, ici Sam et Annie comprennent qu'ils s'aiment sans jamais s'être vus. Une simple...

5 2
Pour Tom Hanks et Meg Ryan...

Ayant entendu le témoignage poignant d'un père veuf à la radio, une journaliste vivant à l'autre bout du pays rêve d'une belle histoire d'amour, et remet en questions ses fiançailles. Un pitch amusant pour un film qui démarre bien, malheureusement "Sleepless in Seattle" manque sérieusement de piment. La mise en scène est anodine, le scénario tient plus du drame que de la comédie romantique, et les personnages secondaires sont inconsistants (à part peut-être Bill Pulman, qui cabotine... Lire l'avis à propos de Nuits blanches à Seattle

Critiques : avis d'internautes (36)
Nuits blanches à Seattle
  • Tri :
  • recommandées
  • positives
  • négatives
  • plus récentes
Diner aux chandelles

Norah Ephron, la scénariste du génial Quand Harry rencontre Sally remet le couvert pour un autre dîner cinématographique romantique nettement moins consistant que le film réalisé par Rob Reiner. Norah enfile cette fois la toque du chef cuistot en plus d'avoir concocté la recette. Rien d'indigeste dans ce plat de Saint-Valentin qu'elle nous a préparé . C'est léger, même peut-être un peu trop... Lire l'avis à propos de Nuits blanches à Seattle

8
Avatar Samu-L
6
Samu-L ·
Je préfère quand Harry rencontre Sally plutôt que rencontre sur l'Empire State Building...

C'est considéré comme un sommet de la comédie romantique et j'ai un peu de mal à comprendre pourquoi. Je vais pas vous faire le coup de "on sait très bien comment ça va finir" puisque de toute façon 99,99 % des films de ce genre se terminent comme ça et qu'on se montrerait faux-cul envers soi-même si on disait qu'on était pas content que justement ça se termine comme cela... Bon on est heureux... Lire l'avis à propos de Nuits blanches à Seattle

4
Avatar Plume231
4
Plume231 ·
Découverte
Stalker : The Movie

Jusqu’à sa mort, Nora Ephron faisait partie des rares réalisatrices qui pouvait ameuter du public pour ses romances, pas forcément à l’eau de rose, au cinéma, souvent castées de manière étonnantes. Sleepless in Seattle est sa première réalisation, après quelques scénarios plutôt remarqués comme My Blue Heaven ou surtout Quand Harry Rencontre Sally. Comédie romantique... Lire la critique de Nuits blanches à Seattle

4
Avatar CeeSnipes
3
CeeSnipes ·
Critique de Nuits blanches à Seattle par DanielOceanAndCo

Comédie romantique mythique (elle inspirera même l’excellent "Kuch Kuch Hota Hai", un chef d’œuvre du cinéma indien), "Nuits blanches à Seattle" est un très beau film porté par le charme de Tom Hanks et Meg Ryan et quelques séquences vraiment désopilantes. Nora Ephron signe là un film émouvant et sincère, ce qu’elle n’arrivera pas à réitérer quelques années après avec « Vous avez un message »... Lire l'avis à propos de Nuits blanches à Seattle

1
Avatar DanielOceanAndCo
5
DanielOceanAndCo ·
Critique by NєσLαιη

Nuit pas blanche mais longue de naïvetés dans votre salon... Meg Ryan, Tom Hanks jouant deux personnages à l'opposé géographiquement, un est à Baltimore et elle à Seattle. Histoire pâteuse et à la fois désespérante. Confession radio assez enfantine, cela dure tellement longtemps que je me suis dit mais la réalisatrice se moque de qui ? de nous je vous rassure, oui vous les spectateurs. Ni le... Lire l'avis à propos de Nuits blanches à Seattle

3
Avatar NєσLαιη
1
NєσLαιη ·
Toutes les critiques du film Nuits blanches à Seattle (36)
Bande-annonce Nuits blanches à Seattle
Vous pourriez également aimer...